Des mesures pour contrer la précarité des apprentis

Les formations en alternance sont très en vogue ces derniers temps et les 720 000 contrats signés de 2021 le démontrent. C’est d’ailleurs un sujet que les candidats à la présidentielle s’arrachent.

  1. L’Association nationale des apprentis de France soumet 24 propositions aux candidats à l’Élysée
  2. Des aides supplémentaires à instaurer
  3. Le choix de l’alternance malgré les difficultés

L’Association nationale des apprentis de France soumet 24 propositions aux candidats à l’Élysée

L’Anaf est une association dédiée aux apprenti(e)s français et connaît bien les besoins des apprenti(e)s.

C’est pourquoi, l’association a décidé de soumettre 24 propositions afin de mettre en lumière les difficultés rencontrées lors de leur vie d’apprenti(e)s.

Majoritairement des problèmes d’ordre financier, un quart de ces propositions ont pour but de les atténuer. Il existe encore peu de d’enquêtes sur le sujet et il est donc difficile de quantifier le problème, l’Anaf doit donc se fier aux retours de terrain et les retours en ligne (via SOS APPRENTI).

Des aides supplémentaires à instaurer

L’Anaf tient d’abord à proposer une nouvelle grille de salaire, mais aussi à faciliter l’accès à la prime d’activité en mettant en place un barème sur le nombre d’heures travaillées.

L’association veut aussi atténuer les problèmes liés à l’hébergement et la restauration et propose aussi une aide à la mobilité qui permettrait l’achat d’un vélo ou de titre de transport.

Pour conclure, selon l’Anaf, les aides doivent être à tout prix revalorisées et données suivant de nouveaux critères.

Le choix de l’alternance malgré les difficultés

Les deux grandes motivations des jeunes qui choisissent la voie de l’alternance sont l’acquisition d’expérience et le gain de revenu en restant étudiant. 

Effectivement, l’apprentissage est la voie la plus professionnalisante et permet de trouver du travail plus rapidement en sortie d’étude. 

Le rythme d’alternance est, certes, un rythme qui peut paraitre difficile à tenir, mais cela demande de l’organisation ! C’est d’ailleurs le choix de plus de 720 000 jeunes en 2021 ! 

Un avenir qui s’avère être encourageant pour tous(tes) celles et ceux qui veulent passer par cette voie ! 

Voici les dernières actualités qui pourraient vous intéresser :

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus en 2022 ?

Les changements à partir du 1er mars 2022

La taxe d’apprentissage en 2022

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Cornelia Dumagnier

Cornelia Dumagnier

Étudiante en communication et marketing digital, Cornélia est Community Manager après avoir été diplômée d'un BTS Tourisme.