L’apprentissage, un rythme de formation qui a la cote

Partager son travail entre une entreprise qui l’emploie et un établissement de formation (CFA ou autre) où suivre ses cours, c’est ce que 718 000 apprenti(e)s ont fait en 2021, un nouveau record sur 2020 avec une hausse de 37%.

Quelles sont les raisons de son succès ?

1 – Le contrat d’apprentissage est disponible pour tous les domaines et niveaux

Le contrat d’apprentissage est désormais accessible dans pratiquement tous les domaines et dans tous les niveaux de diplômes et pour cause, il est un réel tremplin pour l’avenir professionnel des jeunes. 

L’apprentissage est ouvert pour les jeunes de 16 à 29 ans et sans limite d’âge pour les personnes en situation de handicap ce qui offre beaucoup de possibilités si l’on souhaite se réorienter par exemple.

2 – La clé pour obtenir un travail à la fin du contrat

Toutes les entreprises peuvent être concernées par le recrutement d’apprenti(e)s qu’elles soient petites ou grandes, mais ce sont celles de moins de 50 salariés qui recrutent le plus d’apprenti(e)s.
En effet, on compte 6 apprenti(e)s sur 10 qui décrochent un poste à la fin de leur apprentissage. D’après la Ministre du Travail, « C’est une voie privilégiée pour se former en étant rémunéré avec à la clé très souvent, un job ».

3 – Les aides de l’État et les efforts du Ministère

On peut parler, d’abord, de l’élargissement des offres depuis la réforme afin de permettre à l’apprentissage de prendre plus de place dans l’enseignement.

Ensuite, en 2020, le gouvernement a décidé de mettre en place des aides destinées aux entreprises qui recrutent des alternants permettant de faire barrage aux problèmes liés à la crise du COVID-19.

Une aide qui a été prolongée jusqu’en juin 2022 et qui a incité les entreprises au recrutement d’apprenti(e)s.

L’État tient réellement à continuer dans cette voie puisqu’il considère que l’apprentissage correspond à “une vraie professionnalisation de l’enseignement supérieur “.

Les études en apprentissage rencontrent donc un réel succès et permettent à de nombreux et nombreuses jeunes de s’insérer rapidement dans la vie active à la suite de leur enseignement professionnalisant. 

 Voici les dernières actualités qui pourraient vous intéresser :

Le CPF, succès, modalité et arnaques – Le Guide Pratique

L’UE veut faciliter la mobilité des apprenti(e)s grâce au programme Erasmus+

Ouverture des inscriptions de la 37e édition des “Meilleurs Apprentis de France”

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Cornelia Dumagnier

Cornelia Dumagnier

Étudiante en communication et marketing digital, Cornélia est Community Manager après avoir été diplômée d'un BTS Tourisme.