Le CNRS va accueillir 110 apprentis en 2015/2016

Apprentis 2015 - CNRS

Le CNRS va augmenter la place qu’il accorde à l’apprentissage et accueillir dès cet automne 80 nouveaux apprentis.

Développement de l’apprentissage au sein du CRNS

Le dispositif d’accueil existant a été mis en place en 2003 lorsqu’il a été étendu à toutes les délégations régionales du CNRS. Il a depuis permis à 366 jeunes de signer un contrat d’apprentissage et de bénéficier d’une expérience professionnelle de grande qualité, qui constitue ensuite un atout majeur pour trouver un emploi.

La vague de recrutement prévue en 2015 va tripler les effectifs qui étaient jusqu’à maintenant en formation au CNRS. Les 30 apprentis déjà présents vont ainsi être rejoint par 80 nouveaux dès cet autonome.

Cette démarche du CNRS visant à amplifier l’accueil des apprentis s’inscrit dans un contexte plus général de soutien à l’apprentissage. Le gouvernement, qui s’est fixé l’objectif de 500 000 contrats signés en 2017, a ainsi lancé une campagne de recrutement de 10 000 apprentis en 2015/2016 dans la fonction publique (dont 4000 postes seront disponibles dès septembre).

Un recrutement spécifique

Les contrats d’apprentissages proposés sont relativement ciblés et concernent en priorité des métiers liés à la recherche. Ils répondent en particulier aux besoins des différentes délégations régionales et laboratoires qui vont privilégier des formations en lien avec leur implantation géographique.

Les principaux diplômes proposés se concentrent dans les domaines suivants :

  • Informatique
  • Instrumentation scientifique,
  • Sciences du vivant,
  • Sciences de l’ingénieur,
  • Statistique et calcul scientifique.

Parmi les formations proposées en apprentissage on compte notamment des Bac Pro technicien d’usinage, des BTS de géomètre topographe ou de services informatiques aux organisations, des DUT de génie industriel et maintenance ou de statistique et d’information décisionnelle, les licences pro métiers de l’édition, de génomique ou de mécanique, des masters de biologie cellulaire ou de bio-informatique, d’instrumentalisation, de journalisme ou des sciences de l’univers, des diplômes de gestionnaire de l’information des bibliothécaires documentalistes, d’ingénieur chimiste, d’ingénieur mécatronique, ou d’ingénieur en photonique et systèmes optroniques.

Pour plus de renseignements sur l’apprentissage au CNRS :
– Conseiller(ère) RH
– Responsable du pôle Ressources Humaines
– xxx@dr18.cnrs.fr
– Tél : 03.20.12.28.03

Sources :
– http://www2.cnrs.fr/presse/communique/4129.htm
– Crédit photo : http://www.cnrs.fr/compratique/savoir/logos.htm