Le gouvernement veut économiser près de 800 millions sur les formations

Jeudi s’est réuni le conseil d’administration de France compétences. L’objectif est de baisser de 10% les niveaux de prises en charges.

Qu’est-ce que France Compétences ? 

France Compétences est une institution nationale publique française.

Sa mission est d’assurer le financement, la régulation et l’amélioration du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Vers une baisse des prises en charge

Après avoir signé 650 000 signatures de contrats d’apprentissage pour 2021, nous avons tous noté un franc succès du contrat d’apprentissage ! 

Le problème serait donc le suivant : le financement.

En effet, la cour des comptes a mis la pression au gouvernement demandant de revoir les niveaux de prises en charges des formations.

La cour souhaiterait notamment la fin de l’aide exceptionnelle à l’embauche prolongée au 31 décembre 2022, mais aussi de mettre fin aux exonérations de taxe d’apprentissage.

Une économie de 800 millions d’euros

Une économie de 800 millions d’euros, c’est-à-dire une baisse de niveaux de prises en charges de 10% au total, se fera alors en 2 temps.

D’abord une baisse d’environs 5% sera faite le 1er septembre 2022 puis suivra le 1er avril 2023.

La Fnadir (Fédération nationale des directeurs de CFA) refuse que ce changement soit effectif cette année. En effet, ils préfèreraient que ces baisses débute au 1er janvier 2023. 

Voici les dernières actualités qui pourraient vous intéresser :

Les secteurs de l’agriculture, agroalimentaire et la pêche recrute des apprentis !

Le nombre de formations en contrats d’apprentissage multiplié sur Parcoursup

Aide aux étudiant(e)s : réouverture des candidatures sur Propulseo

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Alice Pfältzer

Alice Pfältzer

Spécialisée dans la rédaction, Alice est diplômée d'histoire et devient rédactrice web après avoir été journaliste et autrice notamment chez Mango édition.