Trucs et astuces : 7 conseils pour gérer son stress en entretien

Tu te sens stressé à l’idée de te retrouver face à un recruteur ? Tu t’imagines avoir les mains moites, trembler, parler trop vite ? Rassure-toi ! Il est normal d’éprouver du stress avant un entretien. Nous allons te donner quelques conseils pour que tu sois plus serein et que tu puisses montrer qui tu es vraiment.

1. Prépare ton entretien

Pour que tout se passe bien et que tu sois moins stressé, prépare ton entretien au préalable. Renseigne-toi sur l’entreprise, son actualité, son marché et les missions de l’offre d’emploi. Jette un coup d’œil également au site internet et à ses réseaux sociaux. N’hésite pas à prendre des notes sur les éléments qui te semblent essentiels (tu pourras les relire avant l’entretien).Assure-toi que ton CV soit à jour et relis-le. L’objectif étant de te remémorer tes précédentes expériences pour pouvoir en parler. Il est également nécessaire d’anticiper les éventuelles questions qui pourraient être délicates. Alors, pense à préparer une réponse adéquate aux remarques qui pourraient être faites concernant ton parcours. Que ce soit en rapport avec tes points faibles ou tes ambitions professionnels, afin de ne pas être déstabilisé.

2. Simule un entretien

Seul devant le miroir ou avec une personne proche, entraîne-toi à répondre à ces trois questions principales : qui suis-je (au-delà du CV) ? Pourquoi je postule à ce poste ? Pourquoi cette entreprise et pas une autre ? Préparer en grande partie ton discours te permettra d’avoir des arguments pertinents, t’évitera de chercher tes mots ou de te sentir mal à l’aise à ne pas savoir quoi répondre.

Entraîne-toi avec une personne de confiance prête à jouer le rôle du recruteur. Tu pourras plus facilement visualiser l’entretien et ainsi repérer tes forces et tes faiblesses, tes tics de langage ou gestes parasites.

3. Repose-toi suffisamment la veille

La veille de l’entretien, il est possible que tu aies du mal à t’endormir ou que tu aies le sommeil agité, ce qui peut augmenter ton niveau de stress. Assure-toi que ton environnement va te permettre de passer une bonne nuit. Éteins ton portable ou mets le en mode avion. Il vaut mieux éviter de pratiquer un sport et de manger moins de deux heures avant de te coucher. Le café et l’alcool sont des excitants, je te déconseille d’en prendre dans la soirée. Par contre tu peux lire un livre ou une revue. Cela aura un effet bénéfique sur ton mental qui se focalisera sur autre chose que l’entretien d’embauche.

4. La veille, anticipe ton trajet

Préparer ton trajet te permettra d’être plus serein. Pense à vérifier ton temps de trajet et l’itinéraire au plus tard la veille de l’entretien. Arriver en avance est toujours bien perçu, en revanche prévoit une marge en cas de circulation perturbée, de retard dans les transports en commun ou de difficulté à stationner. Si tu te laisses une marge de temps, tu pourras bien respirer et te concentrer, inutile d’ajouter du stress.
En arrivant en retard, tu vas te sentir mal à l’aise et tu risques de donner mauvaise impression.

5. Choisi la bonne tenue

Adopter une bonne tenue ? oui. Porter des vêtements dans lesquels tu n’es pas à l’aise pour respecter les “codes”? non. Si tu es serré ou que l’image que tu renvoies ne te correspond pas, tu vas te retrouver dans une situation d’inconfort. Cela risque de se voir et d’avoir un effet négatif en te désavantageant. Tu postules dans une banque et tu estimes que le costume est incontournable? Choisis-le dans une coupe et une couleur qui te reflète et qui te donne de l’assurance. Tu postules dans une start-up à l’esprit plutôt décontracté ? Soigne ta tenue, l’essentiel étant de la jouer le plus naturel possible, sans négliger quoi que ce soit pour autant.

6. Le jour J, respire !

Ça y est, tu es arrivé avec un peu d’avance. Tu te présentes à l’accueil et tu vois que d’autres candidats attendent peut-être également leur tour. Si tu sens ton cœur s’accélérer, respire profondément. Concentre-toi sur ton souffle. Inspire pendant 4 secondes, retiens 1 seconde et expire 4 secondes (recommence jusqu’à ce que tu ailles mieux). 

Inspirez et expirez profondément et doucement par le ventre dès les premiers signes du stress. Cela peut paraître banal mais c’est la base de la relaxation.

7. Reste concentré tout au long de l’entretien

Une fois face au recruteur, ton stress devrait disparaître assez rapidement. Evidemment, tout dépend de son attitude. S’il t’impressionne, rappelle-toi que lui aussi est passé par là et que tu es potentiellement la personne qui est la plus apte à l’aider. S’il te met à l’aise, reste concentré.

Attention à ne pas avoir une posture trop désinvolte pour essayer de masquer ton stress. Si la pression ne redescend pas pendant l’entretien, reproduit encore une fois l’exercice de la respiration. Et si son regard te met mal à l’aise, parce que tu es timide, tu peux prendre quelques notes ( cela t’aidera te concentrer sur autre chose et tu pourras noter les questions à poser)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Megane

Megane