92 % des entreprises offrent un CDI à la fin d’un contrat d’alternance

La recherche de contrats d’alternance est une épreuve pour les étudiants chaque année et suscite beaucoup de stress. Les entreprises quant à elles se doivent de les former ce qui prend du temps et peut parfois les freiner. Cependant, quand celles-ci accueillent des alternants ou apprentis, l’objectif est de les recruter dans l’entreprise à la fin de leur contrat.

Former les alternants, un frein pour les entreprises ?

De nombreuses entreprises recrutent des alternants et apprentis chaque année. D’autres au contraire n’envisagent pas d’en recruter ; prendre le temps de les former serait trop contraignant. D’après une étude menée par Indeed sur l’alternance, l’incapacité à accompagner les apprentis serait le premier obstacle lié au recrutement en alternance pour 53 % des entreprises interrogées.

En effet, que les entreprises aient déjà mis en place des contrats d’alternance ou non , nombreuses sont celles qui manquent de disponibilité pour former un alternant. Cet obstacle devance le manque de candidats pour le secteur d’activité ou le métier (39 %) et le rythme d’alternance pouvant être inadapté selon les secteurs (28 %).

Pour autant, la meilleure façon de bien intégrer l’alternant est l’accompagnement sur-mesure tout au long du contrat pour 6 entreprises sur 10.

8 alternants sur 10, bien formés par leur entreprise

8 employeurs sur 10 ayant déjà accueilli des alternants considèrent avoir les outils et les compétences nécessaires à leur accompagnement (92%), même si 25 % d’entre eux pensent qu’il serait possible de les améliorer. Cela se vérifie chez les jeunes qui sont ou ont été alternants : plus de 8 jeunes sur 10 affirment être ou avoir été bien accompagnés par l’entreprise accueillante (83 %).

Pour ce qui est des entreprises ayant eu des alternants par le passé mais qui n’en veulent plus, elles considèrent qu’elles n’ont plus suffisamment, voire pas du tout les moyens de bien les accueillir.

L’alternance permet aux entreprises de recruter plus facilement

Les entreprises qui recrutent des alternants investissent beaucoup de temps pour les former. Nombreuses d’entre elles voient les personnes en contrat d’apprentissage ou d’alternance comme un avantage. En effet, la plupart du temps, les jeunes souhaitent rester dans l’entreprise qui les a formés. A la suite d’un contrat d’alternance, 73 % des jeunes ont voulu être embauchés en CDI par l’entreprise accueillante. Pourtant, c’est seulement à 61 % d’entre eux qu’un poste leur a été proposé à l’issue de leur contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Environ 52 % des recruteurs pensent que l’alternance permet de conserver et de transmettre les savoir-faire au sein de l’entreprise. 48 % estiment que c’est un moyen très utile en termes de pré-recrutement. D’ailleurs, plus de 92 % des entreprises offrent un CDI à la fin du contrat d’alternance. Nul doute que les recruteurs reconnaissent la plus-value d’un alternant.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Megane

Megane