Apprentissage dans la fonction publique – Tout savoir

bureau fonction publique

Vous chercher à vous former aux métiers de la fonction publique, notamment à ceux dans les administrations ? Alors l’apprentissage dans la fonction publique est peut-être ce qu’il vous faut !

 

Un dispositif particulier : le PACTE de la fonction publique

 

En 2006, l’Etat a lancé le PACTE (Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d’Etat). C’est un nouveau mode de recrutement en apprentissage pour les emplois de catégorie C des trois fonctions publiques (état, territoriale et hospitalière).

Ouvert aux jeunes âgés de 16 à 26 ans, le PACTE est un contrat de droit public accordé par la fonction publique et reposant sur l’alternance entre formation et stage en milieu professionnel. À l’issue d’une vérification d’aptitude, il permet à son signataire d’intégrer la fonction publique en qualité de fonctionnaire titulaire.

L’objectif de ce dispositif est de permettre à tous, même aux étudiants qui auraient un faible niveau d’étude ou peu de qualification, d’accéder aux métiers de la fonction publique.

 

apprentissage fonction publique

 

Contrat d’apprentissage dans la fonction publique :  dans quels services ?

 

De nombreux services offrent la possibilité aux jeunes de faire leur contrat d’apprentissage dans la fonction publique.

C’est par exemple le cas des administrations centrales déconcentrées de l’Etat, des établissement publics, de l’ensemble des collectivités territoriales (départements, régions ou encore communes), des offices HLM, des établissements sociaux et médicaux et bien sûr des hôpitaux.

 

Quels métiers sont enseignés ?

 

Du fait de la grande variété des missions confiées à la puissance publique, il est possible, par le biais d’un contrat d’apprentissage dans la fonction publique, de se former à des métiers aussi divers les uns que les autres.

Les diplômes préparés dans le cadre de l’apprentissage sont des diplômes de niveau I à V, de master 2 voir ingénieur à CAP/BEP.

Les métiers préparés par la voie de l’apprentissage sont nombreux. Voici des exemples de domaines variés dans lesquels les apprentis sont recrutés :

 

  • Juridique
  • Big data et statistiques
  • Ressources humaines
  • Informatique, réseaux et intelligence artificielle (informaticien…)
  • Communication, multimédia
  • Restauration (cuisinier…)
  • Maintenance, logistique
  • Mécanique (mécanicien…)
  • Aéronautique (pilote, hôtesse de l’air…)

 

alternance fonction publique

 

Apprentissage fonction publique : une formation avantageuse pour tous

 

L’alternance présente de nombreux avantages pour les employeurs publics dans l’anticipation des départs en retraite. La formation de l’apprenti en deux ans permet à un agent proche du départ en retraite de former son remplaçant à la fois au métier mais également à « l’esprit maison ». Il est le moyen de répondre à des compétences spécifiques.

Pour les jeunes, c’est une réponse aux difficultés d’insertion professionnelle, offrant la possibilité d’être immédiatement employable et d’obtenir une qualification et un statut social.

C’est aussi, pour les formations supérieures longues, une solution pour financer ses études grâce à la rémunération versée.

Que faut-il effectuer pour réaliser son alternance dans la fonction publique ?

 

Le jeune apprenti doit signer un contrat de travail de droit public à durée déterminée. Cette durée peut varier d’un an au minimum et deux ans au maximum, à temps plein.

Ensuite, pendant son contrat, il suit une formation en alternance dans l’optique d’acquérir les compétences ainsi que les qualifications requises pour le poste auquel il a été recruté.

Une fois le contrat du Pacte arrivé à terme avec une évaluation positive des compétences de l’apprenti, il lui sera possible d’être titularisé. Cependant, cette perspective n’est envisageable qu’à condition de s’engager à rester sur ce même poste pour une durée fixée à deux fois la durée du contrat initial.

Si toutefois l’apprenti a eu un échec d’évaluation avec comme conséquence la non-obtention de la qualification requise, il pourra renouveler son Pacte de la fonction publique dans la limite d’un an.

Il faut en revanche garder à l’esprit qu’au cas où il est reconnu que l’apprenant ne dispose définitivement pas des compétences nécessaires pour le maintien du poste, le contrat peut prendre fin.

fonction publique apprentissage

Apprentissage fonction publique : une rémunération un peu particulière

 

Contrairement à la rémunération « classique » d’un contrat d’apprentissage, réaliser son alternance dans la fonction publique est un peu spécial en termes de salaire.

En effet, contrairement au salaire des contrats d’apprentissage dans le privé, ceux-ci sont calculés non pas sur la base du SMIC mais en fonction du traitement minimum de la fonction publique.

Si l’alternant a moins de 21 ans, la rémunération s’élève à 55 % au moins du traitement minimum, soit près de 800 € mensuel brut au minimum.

S’il a 21 ans ou plus, la rémunération est à 70 % au moins de ce traitement minimum, soit l’équivalent de 1 000 euros bruts mensuels au minimum.

En plus de cette rémunération, le titulaire du pacte de la fonction publique dispose d’un droit au versement de l’indemnité de résidence ainsi que du supplément familial de traitement. Il est à noter qu’une fois l’alternant titularisé, il aura droit à la rémunération correspondant à son grade dans la fonction publique.

métier de la fonction publique

 

Comment candidater ?

 

Si un jeune souhaite avoir une formation en alternance dans la fonction publique, il devra présenter sa candidature suivie d’un descriptif de son parcours ou de son expérience dans une agence Pôle Emploi près de son domicile.

Son dossier sera ensuite transmis à une commission qui a pour tâche d’auditionner les candidats. Après cela, les candidatures retenues par cette commission seront transmises à la fonction publique qui recrute, et c’est cette dernière qui prendra la décision finale sur le recrutement ou non du jeune candidat.

Toutes les offres d’apprentissage sont regroupées sur le nouveau portail PASS, « Place de l’apprentissage et des stages », qui remplace la BIEP (Bourse interministérielle de l’emploi public) Apprentissage.

L’utilisateur peut y sélectionner les offres d’apprentissage et de stage dans la fonction publique en fonction de son niveau d’études, du domaine recherché (communication, diplomatie et relations internationales, environnement, hôtellerie, logistique, ressources humaines, systèmes d’information…), de la localisation souhaitée…

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut faire pour profiter du pacte pour la fonction publique et ainsi bénéficier d’une formation en apprentissage dans le secteur de la fonction publique (qui représente encore aujourd’hui l’un des principaux employeurs en France).

Vous n’avez donc plus qu’a tenter votre chance en candidatant !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here