Apprentissage aide-soignante/ infirmier- Tout savoir

Une jeune en apprentissage aide soignante

Vous rêvez de devenir aide-soignant(e)/infirmier(e) ?  Pensez à l’apprentissage aide-soignante ou infirmier !

L’aide-soignant(e) a pour tâche, souvent sous la responsabilité d’une infirmière, de s’occuper du patient (repas…) et de faire le lien avec l’infirmière tandis que cette dernière applique les soins et gère les médicaments. Bien que peu connues et peu classiques, les études d’aide-soignant en alternance existent bel et bien, et sont même parfaites pour apprendre le métier.

Nous vous proposons ici un guide pour savoir comment réaliser ces études d’aide-soignant(e) ou d’infirmier(e) en apprentissage.

 

Quelles formations pour devenir aide-soignante ou infirmier en apprentissage ?

 

Pour pouvoir se former au métier d’infirmier ou d’aide-soignante en apprentissage, il faut bien sûr être accepté dans un IFSI agréé par le centre de formation d’apprentis (CFA), avoir validé sa première année, et avoir moins de 30 ans révolus au moment de la signature du contrat d’apprentissage avec l’employeur (ce qui signifie que l’on peut signer le contrat jusqu’à la veille de ses 30 ans).

Cependant, faute de budgets suffisant, cette méthode n’est pas encore très utilisée pour former les nouveaux aides-soignants. C’est pourtant une alternative qui semble se développer dans certains IFSI qui ont mis en place un partenariat avec des Centres de Formations d’Apprentis (CFA), notamment dans la région Grand-Est où c’est désormais possible.

Une aide soignante en apprentissage

 

Les avantages du cursus d’aide-soignante / infirmier en apprentissage

Une formation sans frais

 

Si vous choisissez de vous former en apprentissage/alternance, vous n’aurez pas de frais d’inscriptions à payer puisque ceux-ci le seront par votre structure d’accueil.

De plus, vous bénéficierez, comme tout apprenti, d’un salaire qui dépendra de votre âge et de l’année d’étude dans laquelle vous êtes inscrite ( plus vous avancez dans votre cursus, plus le pourcentage du Smic que vous touchez sera élevé).

Permettre à l’apprenti de s’immerger dans le monde médical

 

En choisissant une formation en apprentissage pour devenir aide-soignant ou infirmier, vous serez directement immergés dans une équipe médicale. Attention toutefois, en ce qui concerne la formation d’infirmier, il est nécessaire de valider votre première année avant de postuler à une alternance. En effet, vous serez amenés à réaliser des taches que l’on confie souvent à des aides-soignantes en poste mais aussi des actes infirmiers sous la responsabilité d’un tuteur.

En revanche, une aide-soignante titulaire peut postuler à une formation d’infirmière en apprentissage sans avoir validé la première année.

Pour les deux formations, l’un des principaux atouts de l’alternance reste cependant le fait que la pratique est acquise bien plus vite que pour une formation classique, et aussi que le réseau tissé avec le personnel médical vous permettra sans doute de décrocher plus facilement stages et emplois dans l’avenir.

 

Une infirmière en apprentissage

 

Les contraintes de la formation aide-soignante ou infirmier en apprentissage

 

Trouver une structure pour réaliser son contrat d’apprentissage

 

Si vous optez pour une formation en apprentissage aide-soignante/infirmière, le plus difficile sera, dans un contexte économique assez difficile pour les hôpitaux, de trouver un employeur.

Les intéressés peuvent devenir apprentis dans les hôpitaux de la fonction publique comme dans le privé ou dans le milieu associatif.

En ce qui concerne l’apprentissage aide-soignante, il faut savoir que des initiatives sont mises en place afin de permettre aux apprenties de trouver une structure d’accueil.

Ainsi, la Croix rouge Française a mis en place un partenariat avec le groupe Korian pour ouvrir une classe commune d’aides-soignants en alternance. Celle-ci vient d’effectuer sa rentrée pour la première fois cette année !

L’institut de formation de Romainville (93) de la Croix-Rouge française dispensera à ces 24 apprentis la partie théorique, tandis qu’ils seront intégrés, pour la partie professionnelle, au sein de plusieurs maisons de retraite médicalisées situées en Ile-de-France au plus près de leur domicile.

 

Un infirmier en apprentissage

 

Une formation exigeante

 

Si la formation en alternance est très professionnalisante, elle est aussi très exigeante en termes de volume horaire. Ainsi, lorsque vous travaillez dans la structure d’accueil, il faut savoir que le planning est établi par l’employeur.

L’apprenti infirmier ou aide-soignant peut donc être amené à effectuer des permanences le soir, le week-end et pendant les vacances scolaires dans la limite de 48h/semaine. L’apprenti aide-soignant ou infirmer est tenu de travailler dans l’établissement 305 heures par an avec, en plus, un stage de 10 semaines. C’est le cas pour les 2èmes et les 3èmes années en alternance pour les infirmières.

 

Une personne en apprentissage aide soignant

 

La 3ème année d’étude pour devenir infirmière est souvent la plus compliquée car il faut concilier alternance, les stages et écrire un mémoire… Le rythme est donc très soutenu et il faut tenir les engagements à la fois envers le CFA et vers la clinique ou l’hôpital dans lequel l’alternance est réalisée.

La formation en apprentissage pour devenir apprenti aide-soignante ou infirmière est donc particulièrement exigeante mais également pleine de ressources. Si vous êtes motivé, c’est une formidable opportunité qui vous permettra de vous démarquer des formations classiques. Alors, trouvez un CFA et lancez vous dès maintenant dans la recherche d’un employeur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here