Le guide de l’apprenti vendeur / apprentie vendeuse

Apprentissage en vente

Vous voulez devenir apprenti vendeur ou apprentie vendeuse ?

La vente est un domaine riche et son enseignement comporte à la fois une formation générale et une formation technique et spécialisée. Plusieurs spécialités sont proposées et, pour ceux qui savent déjà dans quel secteur ils voudront exercer leur métier de vendeur ou de commercial, des formations spécialisées sont accessibles.

La voie de l’apprentissage en vente est sans aucun doute la meilleure des formations pour se former à ce métier. Entre théorie et pratique en entreprise, les cours vus en classe peuvent être rapidement assimilés au contact de vrais clients ou dans de réelles situations sur le terrain.

Plusieurs niveaux de formation existent et permettent à l’apprenti vendeur, s’il le souhaite, de poursuivre des études supérieures après le CAP ou le Bac pro.

D’ailleurs, à partir du niveau de la classe de 3e, les élèves ont deux possibilités pour découvrir le domaine de la vente : le choix de suivre un CAP ou d’intégrer la formation d’un bac pro.

Retour sur toutes les formations disponibles via l’apprentissage en vente.

Une apprentie vendeuse

 

Contrat d’apprentissage en Vente : les différentes formations et les spécialisations

De façon générale, quel que soit le diplôme visé, la vente se décompose en différentes spécialisations et touche tous les secteurs d’activité. C’est pourquoi il est important pour chaque apprenti vendeur ou apprentie vendeuse de définir son domaine de prédilection.

Il/Elle devra donc s’orienter vers la formation qui lui correspondra le mieux. En se dirigeant vers un CAP Employé de vente, il aura le choix entre plusieurs spécialisations : service à la clientèle, produits d’équipement courant, produits alimentaires…

Il en est de même s’il suit un Bac pro. Les spécialisations sont nombreuses et assez techniques, ce qui permet à chacun de développer une véritable compétence et un savoir-faire propre à son diplôme.

Les apprentis vendeurs pourront choisir parmi plusieurs options : vente avec prospection, négociation et suivi de clientèle, ou technicien de vente spécialisé dans un domaine particulier (jardinerie, papeterie et librairie, produits alimentaires…).

 

 

Apprentissage vente : CAP ou Bac Pro ?

Le choix du CAP Employé de vente ou Commerce multi-spécialités

Le CAP se prépare généralement dans un lycée professionnel et sur 2 ans. Le programme de la formation comporte un enseignement général (français, histoire géographie, sciences physiques, langue vivante, mathématiques…) et un enseignement professionnel : vente, réception, mise en stock des produits, approvisionnement et rangement des produits, environnement économique, juridique et social des activités professionnelles…

Il est aussi demandé aux élèves d’effectuer 14 semaines de stage sur les 2 années d’études pour pouvoir valider leur diplôme. Ils seront sous un contrat d’apprenti vendeuse / Apprentie vendeuse au sein d’une entreprise.

Après l’obtention du CAP, le jeune diplômé travaillera sous la responsabilité d’un commerçant ou d’un responsable de rayon. Ses fonctions seront de réceptionner les marchandises, de préparer et de mettre en valeur les produits. Il sera aussi en mesure d’accueillir et de conseiller le client. D’autres tâches s’ajouteront à son travail comme faire l’encaissement, surveiller l’état des stocks…

 

Panneau d'un magasin

 

S’orienter vers un Bac pro Technicien de Vente ou Métiers du commerce et de la vente

Le bac pro est accessible à partir du niveau de la 3e. Les diplômés d’un CAP de vente peuvent également poursuivre leurs études en intégrant la deuxième année du bac pro sous certaines conditions. Cette formation se prépare en 3 ans et le temps de formation en entreprise est de 22 semaines.

Plusieurs types d’instituts proposent cette formation : il peut se préparer dans un centre de formation d’apprentis – CFA, dans une Maison familiale rurale MFR ou dans un lycée agricole.

À la sortie du bac pro, et selon la spécialisation choisie, le diplômé pourra directement rejoindre le monde du travail. Il sera en contact avec la clientèle au quotidien et devra gérer le ou les rayons dont il sera en charge. Ses responsabilités consisteront à participer à l’approvisionnement, à la gestion commerciale et à la vente des produits ou des services de l’entreprise. Au cours de l’apprentissage vente, les apprentis vendeurs et apprentis vendeuses doivent donc développer leur sens de l’accueil, des qualités d’écoute et de disponibilité.

Les titulaires du Bac pro peuvent également poursuivre leurs études en s’orientant vers un BTS ou un DUT.

 

Des étiquettes

 

Le choix de poursuivre jusqu’au BAC+2

L’accès au BTS ou au DUT exige d’avoir un Bac pro. Il se prépare sur 2 années. Ce sont les CCI (Chambre du Commerce et de l’industrie), les CFA (Centres de Formation des Apprentis), les écoles supérieures de commerce et d’autres structures spécialisées qui proposent ces formations BAC+2. L’admission se fait sur dossier.

Ces centres de formations proposent l’enseignement de :

  • BTS Management commercial opérationnel
  • BTS Négociation et digitalisation de la relation client
  • DUT Techniques de commercialisation
  • DUT Gestionnaire commercial, spécialisé sport

Avec un niveau BAC+2, le jeune diplômé doit être autonome rapidement et être responsable. En début de carrière, il occupera généralement un poste de commercial/vendeur, de chargé de clientèle ou de chef de rayon. Par la suite, il pourra être amené à gérer une petite équipe de commerciaux ou de vendeurs. Pour cela, il sera en charge de la gestion opérationnelle de l’équipe et de la relation client.

 

Une apprentie vendeuse scanne

 

La suite des études après l’apprentissage vente ?

 

87 % des diplômés de BTS et DUT confondus poursuivent leurs études supérieures dans des écoles de commerce et de gestion ou en licence générale mention économie, gestion, ou économie et gestion. Certains préfèrent s’orienter vers une licence professionnelle avec mention : assurance, banque finance ; e-commerce et marketing numérique, commerce et distribution ; commercialisation de produits et services…

 

Un apprenti vendeur

 

Quel salaire pour un apprenti ?

La grille de salaires pour les apprentis vendeurs est différente selon l’âge et l’année de l’apprentissage. Le salaire de base correspond à un certain pourcentage du SMIC et il augmente suivant l’année de l’apprentissage.

Pour les apprentis ayant entre 16 et 17 ans, ils toucheront 27 % du SMIC la première année et jusqu’à 55 % du SMIC la dernière année.

Entre 18 à 20 ans, le salaire minimum se situe entre 43 % et 67 % du SMIC de la première année jusqu’à la troisième année.

Au-delà des 21 ans, un apprenti touchera 53 % du SMIC la première année, 61 % du SMIC l’année suivante et 78 % du SMIC la dernière année.

Si l’apprenti a plus de 26 ans, l’entreprise lui verse chaque mois la totalité du SMIC.

 

—–

 

Avec toutes ces informations, vous allez pouvoir choisir votre formation et votre spécialisation. Nous vous conseillons de vous rapprocher des établissements qui vous intéressent pour avoir davantage d’informations sur le cursus que vous souhaitez suivre.

Si vous avez besoin de plus d’informations pratiques sur les moyens de financer votre apprentissage, ou sur le recrutement, consultez nos guides !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here