Nouvelle campagne de communication du gouvernement en faveur de l’apprentissage

L'apprentissage c'est votre avenir

Cette nouvelle campagne de communication gouvernementale en faveur de l’apprentissage a débuté mercredi 24 juin et va se poursuivre jusqu’au vendredi 10 juillet.

 

Nouvelle campagne « L’apprentissage c’est votre avenir »

Elle s’inscrit dans la démarche du Président de la République et du gouvernement de relancer l’apprentissage, notamment par le biais d’un plan de développement lancé en septembre 2014. L’objectif affiché est de renforcer l’attractivité de l’apprentissage pour les employeurs et d’atteindre les 500 000 contrats d’apprentissage signés en 2017.

Pour y parvenir un certain nombre de mesures ont été mises en place avec notamment l’aide TPE jeunes apprentis. Cette mesure permet la prise en charge pendant un ans par l’État du salaire et des charges sociales des apprentis mineurs embauchés par des entreprises de moins de 11 salariés. Elle concerne les contrats conclus à partir du 1er juin 2015 et les démarches pour en bénéficier seront facilitées grâce à un formulaire pré-rempli disponible sur le portail de l’alternance (à partir du 15 juillet).

A cela s’ajoute des mesures annoncées mais pas encore appliquées tels que l’augmentation du temps de travail des apprentis mineurs, ou bien encore l’allongement de la période d’essai.

 

Campagne de communication en faveur de l'apprentissage

 

Cette campagne « l’apprentissage c’est votre avenir » se compose de plusieurs spots radio, d’une campagne digitale, de vidéos témoignages, ou encore de d’un spot TV.

 

Campagne apprentissage

 

Retrouvez d’avantage d’informations sur la campagne sur le site www.apprentissage.gouv.fr.

 

Campagne l'apprentissage c'est votre avenir

L’apprentissage : comment ça marche au quotidien

Apprenti : avant tout un salarié

A bien des égards, un apprenti est un salarié comme les autres : il signe un contrat de travail, dispose de congés payés et bien entendu, il partage les devoirs des salariés envers l’entreprise. Cependant, n’oubliez pas que la plupart du temps, il s’agit pour lui d’une première expérience professionnelle. L’entreprise est pour lui un lieu de formation. En arrivant, il ne connaîtra pas forcément les codes de l’entreprise : expliquez-lui votre fonctionnement, il pourra ainsi s’adapter rapidement.

Un investissement pour votre entreprise

L’apprenti ne sera pas forcément immédiatement opérationnel, il a besoin d’être guidé et formé. Mais au fur et à mesure de sa formation, il pourra progressivement réaliser de plus en plus de tâches de façon autonome. En apprentissage, vous avez le temps de former et d’avoir un retour positif sur le temps investi pour votre apprenti.

Surmonter les difficultés

Si finalement la collaboration ne se passe pas aussi bien que prévu, gardez en tête qu’un manque de maturité peut être à l’origine d’incompréhensions et que la plupart du temps un dialogue franc et ouvert, éventuellement en présence des parents ou du CFA, peut venir à bout de ces difficultés. La période de deux mois en début d’apprentissage pendant lesquels les deux parties peuvent rompre librement le contrat est également un bon moyen de s’assurer de la collaboration sur le long terme.

 

Apprentissage campagne de communication - C'est votre avenir