Apprenti – Une aide de 500 euros pour le permis de conduire

Une petite voiture

Vous êtes apprenti et souhaitez passer votre permis de conduire ?

Bonne nouvelle. Depuis Janvier 2019, vous pouvez profiter d’une aide de 500 euros !

La baisse du permis de conduire fait partie des mesures promises dans le programme d’Emmanuel Macron. C’est dans ce cadre-là que depuis le 1er janvier 2019, les étudiants en apprentissage peuvent financer en partie leur permis de conduire grâce à une aide de l’Etat. Cette mesure concerne plusieurs milliers d’étudiants apprentis.

Cette aide accordée est nécessaire, car les apprentis ont souvent besoin d’un véhicule pour trouver un emploi puis s’y rendre quotidiennement et aller au centre de formation. Cette mesure avait été annoncée en janvier 2018 et vient d’entrer en vigueur.

Un coup de pouce utile compte tenu du prix du permis !

 

Un apprenti conduit une voiture

 

Les conditions à réunir pour bénéficier de cette aide au permis de conduire

 

Pour obtenir cette aide, l’apprenti doit réunir des critères bien précis :

  • Il doit être âgé d’au moins 18 ans, l’âge minimum légal pour conduire,
  • Etre titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution,
  • L’apprenti doit également être engagé dans la préparation du permis de conduire.

Autre point important, l’aide accordée par l’Etat ne concerne que le permis de conduire de catégorie B.

 

Quel montant pour l’aide au permis des apprentis ?

 

L’aide accordée par l’Etat s’élève à un montant de 500€, quel que soit le prix du permis.

Il faut savoir que le permis de conduire est l’examen le plus passé en France avec 1,2 millions de candidats qui le passent chaque année.

En moyenne, il faut 35 heures de conduite pour être prêt à passer le permis, pour un coût total s’élevant entre 1500 et 1800€ – une somme parfois compliquée à débourser quand on entre tout juste dans la vie professionnelle.

Cette aide de 500€ ne paye donc pas l’intégralité du permis de conduire du jeune en apprentissage mais reste un coup de pouce bienvenu et peut se cumuler avec d’autres sources de financement.

Un apprenti passe son permis de conduire

 

Comment obtenir l’aide au permis ?

 

Pour obtenir cette aide de 500€, le jeune en apprentissage doit effectuer une demande auprès de son CFA, le Centre de Formation d’Apprentis.

Pour compléter la demande,  l’apprenti doit fournir la copie recto-verso de sa carte nationale d’identité, de son passeport ou de son titre de séjour.  Autre papier nécessaire pour aller au bout de la démarche, la copie du devis ou d’une facture de l’auto-école datant de 12 mois maximum.

Quels autres dispositifs pour compléter l’aide au permis de conduire ?

 

Si cette nouvelle mesure allège considérablement le montant à débourser pour passer son permis, elle ne couvre pas pour autant la totalité des frais.

Parce qu’il peut être compliqué de débourser une grosse somme lorsqu’on est à peine engagé dans la vie active, il existe d’autres dispositifs permettant de financer son permis de conduire. Le permis à 1€ par jour en fait partie. Il s’agit en fait d’un prêt à taux zéro accordé aux adolescents et jeunes adultes ayant entre 15 -25 ans, qu’ils soient étudiants, en activité ou en recherche d’emploi.

Des mesures sont également prises au niveau local. Des collectivités et des mairies aident au financement du permis si les ressources de l’intéressé (ou celles de sa famille) sont trop basses pour s’inscrire dans une auto-école. Cette bourse au permis de conduire peut financer de 50 à 80% du coût total.

Ces aides peuvent être financières, mais elles peuvent aussi fonctionner sur le principe du donnant-donnant. L’intéressé s’engage bénévolement entre 40 et 50 heures pour aider un organisme d’intérêt général (maison de retraite, espaces verts ou sportifs, …) ou participer à des opérations de sensibilisation à la sécurité routière.

 

Cadre légal de l’aide pour les apprentis au permis de conduire ?

 

Pour les curieux, cette aide est issue du Décret n°2019-1 du 3 janvier 2019 relatif à l’aide au financement du permis de conduire pour les apprentis.

Ce décret est une mise en application de l’article L6123-5 du code du travail de France Compétences qui a notamment en charge le financement complémentaire des contrats d’apprentissage et de professionnalisation ainsi que d’assurer le financement de l’aide au permis de conduire.

Si vous êtes apprenti et que vous n’avez pas encore votre permis, alors vous n’avez plus qu’à vous lancer. Et pour plus d’informations sur les aides aux apprentis, c’est ici.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Je suis en contrat de professionnalisation et je suis entrain de passer mon permis de conduire.
    Seulement, je n’ai pas de CFA, alors comment puis-je faire ?

    Merci beaucoup.

    Cordialement,
    Johanne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here