Bourse en apprentissage – Quelles bourses pour les étudiants ?

bourse apprentissage

Vous êtes actuellement en apprentissage et vous vous demandez si vous pouvez avoir une bourse d’apprentissage ?

Il est connu que les étudiants en formation classique ont le droit à une bourse financer leurs études. Cependant, leurs homologues qui étudient en alternance, bien qu’étant rémunérés, ont également le droit à des bourses. Nous vous proposons donc de découvrir à quelles bourses vous pourriez avoir le droit en apprentissage !

 

Bourse apprentissage de la région : des financements à ne pas négliger

 

Dans le cadre de la bourse en alternance ou bourse d’apprentissage, des financements qui peuvent vous être octroyés par les régions. Elles concernent le plus souvent le transport, le logement, mais aussi d’autres secteurs tel que l’accès à la culture. Vous pouvez vous renseigner auprès du Conseil Régional de votre lieu d’habitation.

Ils vous détailleront ce qui est mis en place et à quelles dispositions vous avez droit. Ils vous renseigneront également sur la possibilité d’avoir la gratuité des manuels scolaires. Enfin il est possible que votre région vous aide à acheter des équipements dont vous auriez besoin pour vos études.

 

bourse permis de conduire

 

L’aide au permis de conduire

 

En tant qu’apprentis, vous avez droit à une prime de 500 € pour vous permettre de passer votre permis de conduire. Toutefois, cette « bourse d’apprentissage » est souvent sous conditions de ressources et il peut vous être demandé, notamment pour l’aide au permis, de justifier de l’utilisation d’un véhicule lors de votre apprentissage.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur l’aide au permis de conduire dans notre article sur ce sujet !

 

Les bourses d’apprentissage pour vous aider à payer votre logement

 

Les bourses en apprentissage peuvent également être demandées pour vous loger. En effet, le logement reste le principal poste de dépense des apprentis, particulièrement dans les grandes villes.

Pour commencer, il peut être utile de demander l’avance LOCA-PASS, qui permet de verser immédiatement le dépôt de garantie demandé par le bailleur et de le rembourser petit à petit, sans payer d’intérêts. En complément, vous pouvez demander l’aide mobilité jeune d’une valeur de 100 euros.

Enfin, il peut être utile de demander les APL (aide personnalisée pour le logement). Elles peuvent vous être versées sous certaines conditions de revenus. La demande est à effectuer auprès de la CAF (caisse d’allocations familiales).

Cette aide est très importante et peut couvrir une majeure partie de votre loyer. Si vous possédez une carte « étudiant des métiers » vous avez également accès aux logements étudiants. Vous trouverez plus d’impôt sur les aides pour vous loger en tant qu’apprentis sur notre site.

 

bourse apprenti

 

Bourse pour la santé : Aide au paiement d’une complémentaire santé

 

Une autre bourse que vous pouvez demander en apprentissage est l’APS (aide au paiement d’une complémentaire santé). Cette bourse est versée sous forme de chèque santé d’une valeur de 100 à 200 euros, qui ne peuvent être utilisés que pour payer votre complémentaire santé.

Cette bourse d’apprentissage est sous condition de revenu et est en général attribuable aux personnes dont les revenus dépassent légèrement le plafond autorisé pour bénéficier de la CMU.

 

Les allocations familiales : une bourse qui peut vous être versée sous certaines conditions

 

C’est une bourse à laquelle on ne pense pas forcément mais qui peut continuer à être versée aux parents de l’apprenti. Pour cela, il faut que les parents remplissent évidemment des critères de revenus minimum et de composition du foyer.

Si vous faites votre apprentissage à l’étranger : les bourses européennes

 

Il est possible que vous ayez la chance de réaliser votre apprentissage en partie à l’étranger. Pour partir, vous devez contacter votre établissement de formation. Il doit être porteur d’un projet de mobilité de formation professionnelle.

Votre mobilité sera encadrée par votre établissement de formation en France et l’établissement ou l’entreprise d’accueil en Europe, et vous devrez ensuite conclure une convention de stage.

Une fois ces démarches réalisées, vous pourrez recevoir une bourse de mobilité, dont le montant est variable selon la durée et le lieu du stage. Renseignez-vous auprès de votre établissement de formation.

La plateforme Penelope+ mise en place par le gouvernement peut vous aider à monter votre projet.

 

bourse en apprentissage

 

Les alternatives aux bourses pour financer son apprentissage

 

Il n’existe finalement que peu de bourses qui permettent aux apprentis de financer leurs études. Il peut donc être utile de passer par d’autres mécanismes pour cela.

 

Le prêt garanti par l’Etat

 

Par exemple, il est possible de contracter un prêt étudiant garanti par l’état. Le prêt étudiant Oséo est un crédit à la consommation accordé à un étudiant (ou un apprenti) pour financer ses études. Il s’agit d’un prêt garanti par l’État, qui ne nécessite pas d’autre caution (plus besoins de la caution d’un proche).

Il fait l’objet d’un remboursement différé, ce qui permet à l’étudiant de ne commencer à rembourser son prêt qu’une fois ses études terminées.

Il faut être :

  • Inscrit dans un établissement en vue de la préparation d’un concours ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur français,
  • Âgé de moins de 28 ans,
  • Français ou citoyens d’un autre pays de l’Espace économique européen (EEE), (sous certaines conditions de résidence en France).

Le RSA jeune : une aide dont vous pourriez bénéficier en tant qu’apprenti

 

Le RSA est entré en vigueur le 1er juin 2009. Si en principe, le RSA est ouvert aux personnes d’au moins 25 ans, il peut également profiter aux personnes âgées de 18 à 24 ans si elles sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle, sous certaines conditions de revenus.

Le RSA jeune, officiellement appelé RSA jeune actif, concerne les bénéficiaires du revenu de solidarité active âgés de 18 à 24 ans pouvant prouver avoir exercé une activité professionnelle pendant au moins 2 ans à temps plein, soit au moins 3 214 heures, au cours des 3 dernières années.

La durée de travail exigée rend donc le RSA jeune tout à fait accessible pour un apprenti. Attention cependant car le montant du RSA sera déduit d’éventuelles aide au logement que vous pourriez recevoir.

 

La prime d’activité

 

La prime d’activité est un complément de revenus destiné aux travailleurs percevant des revenus modestes. Elle a été récemment revalorisée. Elle remplace la prime pour l’emploi et le RSA activité qui ont fusionné.

Elle est accordée sous conditions de revenus, aux salariés et aussi aux étudiants salariés, stagiaires et apprentis qui gagnent plus de 78% du Smic, soit environ 932 euros nets en 2019. C’est la CAF ou la Mutualité sociale agricole (MSA) qui se charge du versement de la prime.

 

La CMU : pour se soigner gratuitement

 

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est une mutuelle santé gratuite accordée par l’État aux assurés qui n’ont pas les moyens financiers de souscrire un contrat de complémentaire santé à titre privé. Aucune cotisation n’est donc due par le bénéficiaire.

————————

Il existe donc bien quelques bourses dont vous pourriez bénéficier lors de votre apprentissage. De plus, si ces bourses ne suffisent pas, il existe d’autres alternatives auxquelles les apprentis peuvent souscrire. Vous connaissez maintenant la plupart des possibilités pour financer vos études en apprentissage ! Il ne vous manque donc plus, si ce n’est pas déjà fait, qu’à trouver une entreprise pour votre contrat !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here