Quel est l’âge pour faire de l’apprentissage ? – Tout savoir

Le contrat d’apprentissage est une formation en alternance pour les jeunes dès 16 à 29 ans accessible dès lors que l’enseignement obligatoire (jusqu’à 16 ans) est effectué. Cependant, les contrats d’apprentissage peuvent être signés après 15 ans et après 29 ans dans certaines exceptions.

Comment faire un contrat d’apprentissage à 15 ans et quelles sont les conditions ?

L’âge minimum pour être apprenti est 16 ans, mais il est possible de l’abaisser à 15 ans sous certaines conditions. En effet, l’apprenti(e) concerné(e) doit atteindre ses 16 ans entre le début de l’année scolaire et le 31 décembre de l’année civile, et doit avoir terminé son année de 3ᵉ. Dans ce cas, l’âge minimum peut être réduit à 15 ans.

Quel est l’âge maximum pour être apprenti ?

Il est possible aussi de bénéficier du contrat d’apprentissage après 29 ans. En effet,  cette limite peut être portée à 34 ans (35 ans moins 1 jour), mais seulement si l’apprenti est concerné par ces conditions :

  • L’apprenti(e) souhaite signer un nouveau contrat pour obtenir un niveau de qualification supérieur à celui déjà obtenu
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été résilié pour des raisons indépendantes de sa volonté
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été résilié pour incapacité physique et temporaire

Dans ces cas, l’intervalle entre les deux contrats ne doit pas excéder un an.

Conditions sans limites d’âge :

Il n’y a pas de limite d’âge pour les apprentis dans les situations suivantes :

  • Le ou la jeune est reconnu(e) comme travailleur(euse) handicapé(e)
  • Le ou la jeune envisage de créer ou reprendre une entreprise qui nécessite un diplôme
  • Le ou la jeune est une personne inscrite comme athlète de haut niveau
  • Le ou la jeune n’a pas obtenu le diplôme ou titre professionnel correspondant

Pour quels diplômes et quels secteurs peut-on faire un apprentissage ?

Être en contrat d’apprentissage permet la préparation et l’obtention de plusieurs diplômes.

Dans l’enseignement secondaire, il est possible pour l’apprenti(e) de préparer :

  • un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ;
  • un baccalauréat professionnel ;
  • un BP (brevet professionnel) ;
  • une mention complémentaire ;
  • un brevet des métiers d’art.

Dans l’enseignement supérieur, l’apprenti(e) peut préparer :

  • un BTS (brevet de technicien supérieur) ;
  • un DUT (diplôme universitaire de technologie) ;
  • une licence professionnelle ;
  • un DNMAD (diplôme national d’art et de design) ;
  • un diplôme d’ingénieur, d’école de commerce, master, etc.

Maintenant, vous savez tout, et pour aller plus loin, vous pouvez découvrir des articles complémentaires sur l’apprentissage !

Voici des articles qui pourraient vous plaire : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Cornelia Dumagnier

Cornelia Dumagnier

Étudiante en communication et marketing digital, Cornélia est Community Manager après avoir été diplômée d'un BTS Tourisme.