Le « selfie » au service de l’apprentissage en Bourgogne

Selfie et apprentissage en Bourgogne - Campagne "Fiers d'être apprentis"

La promotion du contrat d’apprentissage prend une nouvelle forme en Bourgogne, où la région invite les apprentis à recourir au « selfie » pour s’illustrer eux et leurs métiers.

 

Soutenir l’apprentissage en touchant les jeunes

Le vote d’un plan de soutien à l’apprentissage en 2014 a été l’occasion pour la région de mettre sur pied, à l’aide d’une agence extérieure, une campagne de communication d’un nouveau genre.

L’objectif, s’éloigner des schémas classiques des campagnes institutionnelles, qui touchent peu les jeunes, pour privilégier un angle d’attaque plus adapté. C’est ainsi qu’est née la campagne « Fiers d’être apprentis », lancée au moins d’avril 2015.

Le pari était risqué. Il s’agissait de reprendre les codes des réseaux sociaux, et en particulier de surfer sur la mode du « selfie », pour toucher le plus grand nombre de jeunes pouvant être intéressés par l’apprentissage. Les élèves déjà en formation étaient ainsi invités à prendre des selfies les mettant en scène eux et leur spécialité.

Et les résultats sont là. Ils sont déjà une centaine d’apprentis à avoir pris la pose, pour certains au milieu d’un rayon de vêtements, pour d’autres sur un chantier les outils à la main, pour faire la promotion de la voie professionnelle où ils ont choisi de se former.

Tous leurs profils sont affichés en ligne sur le site de la région Bourgogne consacré à l’apprentissage, et qui fait partie intégrante de la campagne « Fiers d’être apprentis ».

 

« Fiers d’être apprentis »

Ce slogan, combiné avec la mise en avant d’apprentis déjà en formation, se veut porteur d’un message éloigné des clichés sur l’apprentissage.

Souvent perçu comme une voie de garage, le contrat d’apprentissage est pourtant en mesure de répondre aux aspirations de nombreux jeunes, en particulier à cette période de l’année où se pose la difficile question de l’orientation professionnelle.

L’apprentissage c’est notamment :

  • Un choix de formation variée,
  • Une approche aussi bien théorique que pratique du métier choisi,
  • Un salaire minimum garanti,
  • Un taux de réussite et d’insertion sur le marché du travail élevé.

Ce message semble avoir été reçu, puisqu’ils sont déjà près de 4000 à avoir enregistré leurs demandes sur le site « Fiers d’être apprentis », pour un peu moins de 800 offres disponibles.

Sources :
– http://www.lagazettedescommunes.com/389738/pour-soutenir-lapprentissage-la-bourgogne-mise-sur-la-culture-selfie/
– Crédit photo : Paul Rysz – Flickr