Les 10 questions à poser à la fin d’un entretien d’embauche

Durant un entretien d’embauche, il y a plusieurs étapes auxquelles le ou la candidat(e) ne peut pas échapper, telles que :

  • sa présentation ;
  • la présentation de l’entreprise et du poste proposé par le ou la recruteur(euse) ;
  • l’échange autour de l’expérience du ou de la candidat(e).

Évidemment, un entretien d’embauche ne se limite pas à ces seuls moments et dépend de la personne chargée du recrutement. Il existe cependant une étape qui, à défaut d’être obligatoire, reste un bon moyen de vous démarquer ainsi que de montrer à la personne en charge du recrutement que vous vous projetez dans le poste visé. Il s’agit de l’étape des questions que vous poserez. Si le ou la recruteur(euse) vous interroge tout au long de cet échange, à la fin, une ouverture est donnée à la personne qui candidate pour poser ses éventuelles questions. C’est à cet instant qu’il faudra bien choisir vos mots et cet article vous accompagne dans la préparation de ce moment. Pour finir en beauté votre entretien d’embauche et laisser une impression positive après votre départ, continuez la lecture !

Quelles sont les questions à poser lors d’un entretien d’embauche ?

Ça y est, vous y êtes, c’est la fin de votre entretien. Pas question de bâcler ce moment, vous devez poser des questions les plus pertinentes possibles. Laissez nous vous proposer un top 10 des questions à poser pour la fin de votre entretien d’embauche :

1 – Est-ce qu’il s’agit d’une création de poste ?

Cette question vous permettra d’abord de mieux comprendre dans quel contexte vous ferai votre entrée en poste mais suggèrera aussi au recruteur que vous êtes capable d’anticiper.

2 – A qui est rattaché le poste ?

Attention, il s’agit de poser cette question seulement si l’information n’est pas déjà donné dans l’annonce à laquelle vous avez candidaté ! Cette question permettra de montrer à la personne en charge du recrutement que vous vous intéressez à l’organigramme de la structure et qu’ainsi, vous vous projetez déjà.

3 – Quels sont les objectifs à 6 mois ?

Une nouvelle fois, cette question permettra de laisser entrevoir le fait que non seulement vous vous projetez mais qu’en plus vous avez à cœur d’aller dans le sens de l’entreprise. Chaque structure résonne en termes d’objectifs et les salarié(e)s travaillent tous et toutes en ce sens. Poser cette question, c’est déjà s’inscrire dans cette dynamique. 

4 – Quel était le profil du collaborateur qui occupait le poste en question ?

En posant cette question, vous pourrez évaluer votre positionnement. Si vous ne l’avez pas déjà demandé, vous pourrez aussi savoir s’il s’agit d’une création de poste. C’est également un bon moyen de jauger votre positionnement : avez-vous un profil similaire ou au contraire parfaitement différent ? Pas de panique si votre profil est à l’antipode de celui du ou de la prédécesseur. Il peut s’agir d’une véritable volonté de la part de l’entreprise.  

5 – Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?

Cette question vous permettra de vous préparer au mieux pour ce qui arrive. Avoir une vision sur les différentes étapes vous permet de ne pas être parfaitement passif(ve) et d’anticiper. 

6 – Quels sont les prochains challenges qui attendent l’entreprise ?

Encore une question qui permettra au ou à la recruteur(euse) de percevoir votre enthousiasme à travailler dans le sens de l’entreprise. Pour vous, il s’agira d’un bon moyen de vous projeter dans les missions qui vous attendront et les différentes échéances.  

7 – Quelles sont les valeurs défendues par l’entreprise ?

Il est important de ne jamais oublier que vous devez aussi valider le poste visé. Durant l’entretien, vous devez “séduire” l’entreprise mais l’inverse est tout à fait vrai aussi. Si vous vous lancez dans une aventure avec une entreprise aux valeurs aux antipodes des vôtres, peut-être risquez-vous de ne pas parvenir à rester longtemps ou en tous cas dans de bonnes conditions. 

8 – Pourriez-vous m’en dire plus sur l’équipe avec qui je travaillerai ?

Cette question n’est à poser que dans le cas où vous êtes amené(e) à travailler en équipe, évidemment. Si c’est le cas, cela permettra de mettre en avant votre désir de vous intégrer au mieux, ce qui est toujours un plus lorsqu’on est amené à travailler à plusieurs. 

9 – Est-ce que l’ambiance de travail est plutôt collaborative ou indépendante ? 

De la même façon, cela révèle au ou à la recruteur(euse) que vous souhaitez au mieux identifier ce qui vous attend. Vous vous projetez, cela permet à la personne en face de vous de mieux se projeter également. De votre côté, cette question vous permettra de bien identifier l’équipe que vous êtes sur le point d’intégrer. 

10 – Est-ce qu’il reste des points que vous souhaiteriez éclaircir sur mon parcours ou mes expériences professionnelles ? 

Cette question envoie un message clair : vous ne souhaitez pas partir en courant de cet entretien. Vous avez confiance en vous et souhaitez maximiser vos chances de montrer qui vous êtes vraiment. Par ailleurs, cela permet également d’éviter les regrets ! Vous aurez laissé tout l’espace nécessaire pour faire savoir que vous êtes le ou la mieux placé(e) pour ce poste ! 

En somme, lorsque la personne en charge du recrutement vous demandera si vous avez des questions, il est préférable de répondre que oui. Cependant, n’apprenez pas ces questions par cœur, faites en sorte de posez des questions cohérentes avec le moment que vous venez de passer ! Si par exemple vous posez une question sur un sujet qui a été longuement abordé pendant l’entretien et donc pour lequel vous avez déjà la réponse, cela risque au contraire de vous desservir ! La clé est l’adaptabilité ! Ces éléments mais aussi les conseils pour la tenue vestimentaire et les qualités et défauts en entretiens d’embauche vous permettront d’être préparé au mieux.

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Alice Pfältzer

Alice Pfältzer

Spécialisée dans la rédaction, Alice est diplômée d'histoire et devient rédactrice web après avoir été journaliste et autrice notamment chez Mango édition.