Apprentissage : 2 milliards d’euros supplémentaire

Le projet de loi de finances rectificative présenté ce mercredi 2 novembre prévoit une augmentation financière pour soutenir France Compétences. Suite à l’engouement de l’apprentissage. L’Etat avait déjà dû injecter 2 milliards cet été.

11 milliards d’euros pour l’apprentissage

Il est évident que l’apprentissage fonctionne très bien depuis quelques années, mais son coût est élevé. Sur l’année 2022, environ 800.000 contrats d’apprentissages devraient être signés, soit 50.000 de plus qu’attendus.

Suite à la crise sanitaire, des aides exceptionnelles à l’embauche d’apprentis ont été mises en place et devraient prendre fin le 31 décembre 2021.

3,5 milliards d’euros pour l’apprentissage dans le budget de 2023

Malgré le coût élevé, le projet de loi des finances pour 2023 prévoit de maintenir son aide pour le développement de l’apprentissage.
Le chef de l’Etat souhaite atteindre le million d’entrées en apprentissage d’ici les 5 prochaines années.

L’aide à l’embauche d’alternants devrait représenter 3,5 milliards d’euros. L’an prochain, il était pourtant prévu que les aides à l’embauche et les niveaux de prise en charge des formations soient rationalisés.

Un casse-tête pour le gouvernement : Comment réduire le financement et les aides sans réduire l’élan de l’apprentissage ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Alice Pfältzer

Alice Pfältzer

Spécialisée dans la rédaction, Alice est diplômée d'histoire et devient rédactrice web après avoir été journaliste et autrice notamment chez Mango édition.