Formateur et CFA : quelles missions et obligations ?

Formateur en CFA - Formation des jeunes

Le formateur en CFA (Centre de Formation des Apprentis), a un rôle essentiel car il prend à sa charge la définition des objectifs de l’apprenti et sa formation.

Sommaire
Les missions du formateur vis-à-vis de l’apprenti
Les obligations du formateur vis-à-vis du CFA
Les informations que le CFA doit fournir aux apprentis
Les obligations du CFA

 

Le formateur en CFA à plusieurs missions vis-à-vis de l’apprenti :

  • Organiser de manière efficace et pédagogique la formation dispensée, la rendre ludique, structurée, et accessible.
  • Assurer le bon apprentissage des apports théoriques et pratiques.
  • Vérifier les connaissances et mesurer le niveau de l’apprenti par rapport à ses objectifs.
  • Mettre en place des techniques d’évaluation du travail de l’apprenti.
  • Organiser et vérifier le travail et les devoirs de l’apprenti hors du CFA.
  • Organiser des actions de soutiens pour les apprentis ayant des faiblesses ou du retard dans certains domaines.
  • Gérer les absences des apprentis.
  • Gérer le livret d’apprentissage.
  • Gérer les documents de liaison entre le CFA et l’entreprise.

 

Les obligations du formateur en CFA vis-a-vis du centre de formation

Le formateur, en plus de l’encadrement des apprentis, à un rôle essentiel pour le Centre de Formation dans lequel il évolue. Il doit répondre à plusieurs obligations :

  • Le formateur doit s’adapter au Centre de Formation. En effet le CFA est un organisme de formation atypique, avec des horaires adaptés aux disponibilités des apprentis, et un travail de suivi des apprentis très poussé.
  • Participer aux réunions internes à l’organisme de formation, mais également les événements externes qui font vivre et présente l’actualité du secteur de l’alternance.
  • Mener un travail de recherche sur des sujets clés de l’apprentissage.
  • Participer au bon fonctionnement et contribuer à la mission de l’établissement de formation.
  • Avoir une parfaite connaissance des compétences et connaissances requises pour les diplômes proposés, et organiser la formation en conséquence.

 

Formateur CFA

 

CFA : les informations à fournir aux apprentis

Afin que l’apprenti puisse s’assurer qu’il est en mesure de suivre la formation, certains documents doivent lui être remis :

  • Le programme et les objectifs de la formation.
  • La liste des formateurs : nom, prénom, titre, qualifications.
  • Les horaires des formations.
  • Les modalités et dates d’évaluations.
  • Le règlement intérieur.
  • Les coordonnées de la personne chargée des relations avec l’alternant.
  • Les tarifs du CFA et les modalités de règlement.
  • Les conditions financières prévues en cas de cessation anticipée de la formation.

Le Règlement intérieur : il doit définir les règles relatives à l’hygiène et à la sécurité au sein de l’organisme de formation. Il organise également la vie, les règles, les sanctions au sein du Centre de Formation, les droits des formateurs et des apprentis.

Le Centre de Formation a également l’obligation de remettre les informations suivantes à l’apprenti avant de procéder à l’inscription :

  • Le nom, le statut, la forme juridique, l’adresse, et les coordonnées de l’organisme.
  • Le numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.
  • Les coordonnées de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, France) ayant donné l’autorisation d’exercer.
  • Le numéro individuel d’identification du centre (s’il est assujetti à la TVA).
  • Les conditions générales du contrat de formation au sein de l’établissement.
  • L’existence d’une garantie après-vente.
  • Les possibilités de garantie financière ou d’assurance de responsabilité professionnelle.
  • Faire connaitre aux apprentis leur droit de rétractation de 10 jours.

Si toutes ces informations essentielles ne sont pas fournies à l’apprenti, le centre de formation peut-être soumis à des sanctions, allant d’une amende de 4500€ à une interdiction d’exercer.

 

Les obligations du CFA

Vis-à-vis des apprentis

La mission principale du Centre de Formation des Apprentis et de ses formateurs et l’encadrement des apprentis en cours de formation.

A ce titre, le CFA est soumis à certaines obligations :

  • Assurer un enseignement général, technique, théorique et pratique,
  • Garantir une évolution de la formation conforme à l’examen préparé et aux exigences et pratiques du métier préparé.
  • Dispenser des cours dans les meilleures conditions matérielles possibles, avec des enseignants et des professionnels de qualité,
  • Délivrer les documents pédagogiques nécessaires au suivi de la formation de l’apprenti tant au sein du centre que dans l’entreprise,
  • Vérifier les conditions de formation au sein de l’entreprise,
  • Assurer l’inscription du jeune à l’examen visé en fin de formation,
  • Mettre à disposition du jeune apprenti les moyens nécessaires à la préparation de son examen,

Enfin une fois la formation terminée :

  • Délivrer une attestation de fin de formation : la nature, les objectifs la durée et les résultats de la formation de l’apprenti sont présentés dans ce document, qui résume les compétences et savoir-faire acquis de l’apprenti durant sa formation.
  • Aider le jeune diplômé dans la recherche d’un emploi, ou d’une formation complémentaire.

Vis-à-vis des employeurs

  • Assurer l’ensemble des enseignements généraux, technologiques et pratiques à l’alternant en vue de l’obtention du  diplôme,
  • Entretenir une liaison avec les entreprises,
  • L’informer de la pédagogie mise en œuvre, des progrès de l’apprenti, et du calendrier de la formation (périodes en formation, période en entreprise, périodes d’examen),
  • Fournir les documents pédagogiques nécessaires au tuteur désigné dans l’entreprise, mettre en place les formations dont ce dernier pourrait avoir besoin,
  • Veiller à la bonne tenue des documents de liaison,
  • Informer l’employeur en cas d’absence, de maladie de l’apprenti.