Comment faire une lettre de motivation? Le guide complet

Lettre de motivation - Comment faire une lettre de motivation ?

Si vous êtes à la recherche d’une alternance, d’un emploi ou d’un stage, alors vous devez sûrement écrire une lettre de motivation afin de compléter votre CV.

Cette étape par laquelle nous passons tous un jour ou l’autre est, à l’inverse de ce que l’on peut penser, loin d’être facile. Pourtant, il est absolument nécessaire de maîtriser cet exercice car, couplée à votre CV, une lettre de motivation réussie vous offre la meilleure chance d’obtenir un entretien d’embauche.

Vous vous interrogez sans doute sur la meilleure structure à adopter, la meilleure forme à lui donner, comment la rendre plus convaincante, la personnaliser, pour vous distinguer des nombreuses autres candidatures concurrentes.

Dans cet article, nous allons vous guider, étape par étape, et vous montrer comment rédiger une lettre de motivation impeccable, qui vous permette de faire la différence et d’atteindre votre objectif professionnel. Lancez-vous !

 

comment-faire-une-lettre-de-motivation

 

Pourquoi la lettre de motivation est-elle essentielle ?

Premier point à saisir : la lettre de motivation assure un rôle complémentaire au CV. Elle renforce celui-ci en faisant le lien avec le poste recherché. Elle doit donc être, tout comme le CV, personnalisée et systématiquement adaptée à chaque candidature.

Une bonne lettre de motivation souligne les raisons pour lesquelles vos compétences, celles  présentées sur le CV, correspondent à l’offre. Elle met en valeur vos motivations personnelles, votre intérêt pour l’entreprise.

Mais c’est surtout un outil capital pour retenir l’attention d’un potentiel employeur. Dans la majorité des cas les recruteurs commencent par lire les lettres de motivation avant de s’intéresser aux CV. Pour convaincre les lettres de motivation n’ont alors souvent que trente à soixante secondes d’attention. Si elles échouent, les CV ne seront alors même pas lus.

Pour réussir à rédiger une lettre de motivation simple et percutante qui se distingue des autres un principe à respecter : y passer du temps.

 

Étape 1 : Réfléchissez avant d’écrire

Régider une lettre de motivation - Les questions à se poser

Avant d’attaquer la rédaction de votre lettre de motivation, posez vous en premier lieu les bonnes questions :

    • Pourquoi cette offre m’intéresse-t-elle ?
    • Qu’est ce qui me donne envie de travailler dans cette entreprise ? De quels renseignements je dispose sur elle, sur son secteur d’activité ?
    • Qu’est ce qui me motive, me donne envie d’être embauché ?
    • Mes compétences, mes expériences correspondent-elles au poste ?

Il ne s’agit là que de pistes de réflexion. Des méthodes similaires basées sur des questions différentes existent. Cette première étape doit vous permettre d’éliminer d’éventuelles candidatures pour lesquelles vous n’avez honnêtement pas vos chances, ou qui ne correspondent pas à ce que vous recherchez.

A l’inverse, si cela confirme votre intérêt pour l’offre, écrivez sur le papier les réponses à ces différentes questions. Elles formeront plus tard les principaux arguments de votre lettre de motivation.

 

Étape 2 : donnez à votre lettre de motivation la meilleure forme possible

Présentation lettre de motivation

Il est indispensable de faciliter la lecture du recruteur, de lui permettre d’aller droit au but et d’avoir accès immédiatement à quelques informations incontournables.

Présentation d’une lettre de motivation type :

Présentation lettre de motivation

 

Comment présenter une lettre de motivation ? Éléments clés et erreurs à ne pas commettre

1 – En haut de la lettre

Comment présenter une lettre de motivation : haut de la lettre.

  • Cohérence visuelle avec le CV : pensez à harmoniser les en-têtes, la typographie utilisée, et à éviter toute contradiction notamment dans vos coordonnées. Votre CV et votre lettre de motivation doivent avoir la même identité visuelle.
  • Votre adresse e-mail : une adresse fantaisiste ou incompréhensible est à bannir absolument. Si vous ne disposez pas d’un mail sobre qui fasse professionnel, créez vous un compte le plus proche possible de : nom+prénom@gmail.com.
  • Nom et poste du destinataire : il est très important d’adresser sa candidature à la personne en charge du recrutement. Son nom est souvent indiqué sur l’annonce s’il y en a une. A défaut, faites des recherches pour déterminer de qui il s’agit. Au besoin n’hésitez pas à appeler directement l’entreprise pour demander à qui il est judicieux d’adresser votre candidature.

Si vous parvenez à trouver le nom de la personne responsable assurez-vous de ne pas faire de faute de frappe l’en écrivant. Dans le cas contraire, contentez-vous :

– Soit d’une formule générique, par exemples : “à l’attention du chargé de recrutement” ou « à l’attention du responsable des ressources humaines”.
– Soit d’une formule adaptée au service que vous visez : “à l’attention du directeur juridique/marketing…”.

Dans tous les cas utilisez la formule “A l’attention de” et non “A l’intention de”, qui à un autre sens.

  •  Objet de la lettre de motivation : adaptez-le en fonction de votre situation. Faites simple et pratique.

Exemples :

– Intitulé de l’offre (plus éventuellement date, support, référence de l’annonce) ;
– Candidature spontanée pour un poste de “…” ;
– Recherche d’un contrat d’apprentissage (préciser pour quel métier ou quel diplôme et pour quel période, “à partir du…, pour X mois minimum”).

  • Formule d’appel : si vous savez à qui vous écrivez, faites simple, contentez-vous de la formule correspondante : Madame / Monsieur / Madame, Monsieur / Mesdames / Messieurs.

Préciser le nom de la personne à qui l’on écrit n’est pas recommandé, surtout si on ne la connaît pas. Écrivez son nom dans la partie destinataire en haut à droite et faites au plus simple dans la formule d’appel.

Si vous ignorez à qui vous écrivez utilisez la formule Madame, Monsieur. Évitez systématiquement les formules trop familières du type : cher Monsieur / Chère Madame, sauf si vous connaissez bien la personne.

 

2 – Dans le corps de texte

Sauf cas particulier, la longueur d’une lettre de motivation ne doit jamais excéder une page. L’employeur ne consacrant pour chaque lettre qu’un minimum de temps il faut s’assurer que sa lecture soit claire et rapide.

Il convient également d’apporter un soin particulier à la rédaction et à la présentation. Une lecture agréable motivera l’employeur, ou au moins ne le découragera pas :

  • Soyez synthétique, 15 à 20 lignes suffisent. Faire tenir une lettre de motivation sur une page ne doit pas revenir à compresser ce qui avait été écrit sur deux. Limitez vos paragraphes à 5 lignes maximum, avec idéalement 12 à 15 mots par ligne, et évitez les phrases trop longues.

Une lettre occupant les trois quarts d’une page semble être un juste milieu correct. Elle sera suffisamment courte pour donner envie au recruteur de la lire et assez longue pour vous présenter de manière convaincante.

Lettre de motivations - Corps de texte

  • Adoptez un style clair et direct. Privilégiez des phrases courtes, simples et percutantes.
  • Aérez le texte en sautant des lignes. Assurez-vous que chaque paragraphe est parfaitement distinct des autres.
  • Faites attention à l’orthographe, la syntaxe et la grammaire : en milieu professionnel commettre des fautes sera toujours handicapant. Un premier tri entre les différentes candidatures s’opère souvent sur ce critère. Dans certains métiers la présence ne serait-ce que d’une seule erreur peut justifier un rejet.

Quel que soit le degré d’exigence de la personne qui lira votre lettre la moindre seconde d’inattention peut s’avérer fatale. Il est primordial de vous relire et de vous faire relire pour vous assurer qu’aucune faute ne ne vienne gêner la lecture du recruteur.

Exemples de fautes fréquentes facilement évitables :

– “Expérience professionnelle” : attention c’est bien un “F” et deux “S, N et L”.
– Les emplois que “j’ai occupés”  et non “occupé”.
– Les missions que “j’ai accomplies” et non “accompli”.
– “Les tâches qui m’étaient confiées” et non “les taches”.
– “Employé” et “salarié” : au lieu de “employer” ou “salarier”
– “Fabricant” et non “frabriquant”.
– “Parmi” et non “parmis”.
– “Entretien” et non “entretient”.
– “Je vous prie d’agréer” au lieu “d’agréez” ou “agrée”.

 

3 – En fin de lettre

  • La formule de politesse : par écrit, il est d’usage d’utiliser certaines expressions pour terminer une lettre et présenter ses salutations. Méfiez-vous si vous faites des “copier-coller” à bien reproduire la même formule qu’en début de lettre (Madame, Monsieur, etc.)

De très nombreuses formules de politesse sont utilisées dans les lettres de motivation. Le mieux : faire simple et direct. Exemples :

Formules de politesse lettre de motivation

Bannissez certaines formules de politesse de vos lettres de motivation :

– « l’expression de mes salutations distinguées ». Il ne faut pas associer “l’expression” avec les “salutations”. On exprime en effet des sentiments et non des salutations.
Les expressions lourdes, anciennes, exemple : « Avec mes respectueux hommages / l’expression de mes respectueux hommages ».
– A noter également que certains recruteurs préfèrent que les formules de politesse ne contiennent aucune référence aux sentiments sincères, dévouées, dont l’usage commence à vieillir.
– Utilisez la formula “croire…à”, par exemple : « Je vous prie de croire, Madame, à … » et non : « Je vous prie de croire, Madame, en… ».

  • La signature : mentionnez en bas à droite de la page votre Nom et votre Prénom. Si la lettre de candidature est manuscrite, ou si vous l’avez imprimée, signez juste en dessous.

 

Étape 3 : adoptez une structure efficace

Structure lettre de motivation

Il n’existe pas de modèle de lettre de motivation idéal. Aucune solution n’est en mesure de répondre à l’infinité des parcours des candidats et des postes recherchés.

Cependant, c’est souvent la même structure qui est utilisée ou qui sert de base à la rédaction. Le plan d’une lettre de motivation peut ainsi se décomposer jusqu’en 5 paragraphes :

    • L’introduction, l’accroche.
    • La partie sur le candidat : ce que vous pouvez apporter.
    • La partie sur l’entreprise : pourquoi elle vous intéresse.
    • La partie sur le candidat et l’entreprise : ce que vous pouvez faire si vous travaillez ensemble.
    • La conclusion, avec la proposition d’entretien.

Notez qu’il ne s’agit que d’un exemple de structure de lettre de motivation, des paragraphes peuvent être supprimés, fusionnés, ou bien encore inversés (notamment ceux sur le candidat et l’entreprise).

Tout dépend de son parcours, du domaine de l’entreprise visé, du type de candidature (spontanée, réponse à une offre). La structure d’une lettre de motivation doit être adaptée en fonction des besoins.

 

1 – L’introduction de la lettre de motivation

Très courte, généralement une phrase prenant deux lignes, elle explique à l’employeur la raison pour laquelle vous vous adressez à lui.

Elle peut ainsi servir à :

    • préciser pourquoi vous avez choisi de répondre à cette offre ;
    • expliquer pourquoi vous avez choisi d’envoyer une candidature spontanée à cette entreprise en particulier ;
    • rappeler un éventuel premier contact lors d’un salon, d’un forum sur l’emploi ;
    • citer le nom d’une personne que vous connaissez dans l’entreprise et qui vous a recommandé.

Cette introduction et la première chose que lira l’employeur. Elle doit servir à capter son attention et à lui donner envie de poursuivre la lecture.

Pour y parvenir insistez immédiatement sur les éléments qui pourraient vous permettre de vous démarquer des autres candidats. Inutile de meubler avec des phrases toutes faites ou bien de répéter mot pour mot ce qui est écrit juste au-dessus dans l’objet de votre lettre.

Exemples à ne pas suivre:

“J’ai vu au travers l’annonce X, publié sur le site Y, que vous recherchiez un chargé d’affaires maîtrisant parfaitement les règles relatives au commerce international pour un poste basé en Argentine. Je me reconnais dans cette description et serai ravi d’approfondir mes connaissances dans votre entreprise”.

“Votre offre d’emploi pour un poste de cadre commercial a retenu toute mon attention”.

Essayez plutôt d’accrocher le lecteur en évitant d’attaquer votre introduction par “Je”. Préférez des tournures de phrases plus travaillées (cela n’empêche évidemment pas que votre phrase soit à la première personne).

Dans le cas d’une offre d’emploi, essayez de montrer que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise et mettez-vous en valeur :

“Dans le cadre de la restructuration de votre société, vous êtes à la recherche d’un adjoint de direction. Le profil de ce poste me semble en tout point correspondre à mon expérience”.

Dans une candidature spontanée la difficulté consiste à repérer (ou à supposer) les besoins de l’entreprise et à les exposer de manière à mettre en valeur vos compétences :

“Votre société a décidé de se développer à l’échelle internationale en s’installant notamment en Argentine, où j’ai travaillé en tant que chargé d’affaire pendant deux ans”.

“La région Lyonnaise offre un potentiel de développement important dans le domaine des … Je travaille en contact avec les entreprises de ce secteur et valorise leurs investissements depuis plus de 3 ans. Aussi, je me permets de vous proposer ma candidature à un poste de …”.

 

2 – Partie sur le candidat

Ce paragraphe vous est consacré. Présentez-vous en indiquant ce qui dans votre profil concorde avec le poste convoité et pourquoi il vous intéresse.

Peuvent être mis en avant :

    • les diplômes possédés,
    • l’expérience professionnelle,
    • la manière dont la candidature s’inscrit dans son projet professionnel,
    • ou tout autre point fort pertinent (maîtrise de langues étrangères, expérience extra-professionnelle).

Exemples :

“Titulaire d’un Master 2 en Droit du travail, j’ai pu mettre en pratique les divers enseignements que j’ai reçu au cours de différents stages effectués durant l’année écoulée”.

“J’ai cinq années d’expérience comme conseiller en assurance”.

Si vous êtes apprenti, indiquez quel est votre CFA, le diplôme que vous allez y préparer, et les compétences que vous allez y acquérir. Développez également les raisons qui vous poussent à vouloir apprendre le métier /suivre la formation en question.

Structure lettre de motivation - Partie candidat

Mettez toujours d’avantage en avant votre expérience pratique que les diplômes que vous pouvez posséder.

Résumez si possible une ou deux expériences récentes que vous avez eues sur un poste similaire à celui proposé. Expliquez de manière synthétique ce qu’elles vous ont apporté, les problèmes que vous avez résolus, les compétences que vous avez pu y acquérir.

“Mon expérience de conseiller en assurance m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences, en particulier en ce qui concerne la distribution de produits d’assurances santé sur internet, ainsi que leur vente et leur promotion par téléphone”.

S’il vous est possible de vous appuyer sur une ou plusieurs recommandations de vos anciens supérieurs n’hésitez pas. Elles sont idéales pour illustrer vos compétences professionnelles ou vos qualités. Utilisez les sous forme de citation dans votre lettre de motivation (n’oubliez pas de les ajouter en pièces jointes).

“Mon ancien directeur juridique estimait ainsi : Monsieur Y s’est investi dans les dossiers qui lui ont été confiés avec énergie et succès. Il a ainsi pu travailler sur de multiples problématiques, et effectuer les nombreuses recherches nécessaires en amont. Son travail a également été facilitée par sa grande ouverture d’esprit et son aisance à collaborer avec une autre équipe suite à une réorganisation interne”.

Il peut être également intéressant de donner un sens à votre parcours, d’expliquer la cohérence des différentes expériences que vous avez pu avoir. Attention à ne pas commettre l’erreur de donner le sentiment que vous êtes en train de vous justifier. Abordez ce sujet seulement si vous êtes en mesure de l’utiliser à votre avantage pour démontrer la richesse de votre profile et de vos compétences, votre capacité d’adaptation.

Prenez toutefois garde à ne pas trop en faire, restez sincère. Veillez également à ne pas répéter les informations contenues dans votre CV sans les compléter. Ce paragraphe doit être l’occasion d’expliquer ce qu’un diplôme, une formation ou un poste précédant vous ont apporté concrètement. Approfondissez, détaillez et illustrez ce qui est le plus susceptible de vous mettre en valeur, et qui n’est pas détaillé dans votre CV.

Évitez les phrases banales qui n’apportent aucun élément en mesure de convaincre un recruteur :

“Responsable, autonome et organisé, je souhaite rejoindre votre société pour lui apporter mon expertise et mon dynamisme”.

N’importe quel recruteur attend des candidats qu’ils fassent preuve de telles qualités. Essayez plutôt d’apporter des éléments positifs de manière naturelle :

“Mais avant tout je désir pouvoir consacrer mon temps et mon énergie au développement d’un service tel que le vôtre, pour lequel je suis non seulement un utilisateur régulier mais aussi convaincu. L’opportunité d’intégrer une structure jeune et engagée est pour moi une grande source de motivation”.

Vos arguments doivent convaincre le recruteur que vous êtes en mesure d’apporter quelque chose d’utile à son entreprise.

 

3 – Partie sur l’entreprise

Vous devez ici réussir à démontrer que vous connaissez l’entreprise et le secteur où elle évolue, qu’elle vous intéresse, que vous lui trouvez des points positifs et que vous avez compris qu’elles sont ses besoins.

Utilisez tous les moyens en votre possession pour vous informer : site internet, médias sociaux, d’éventuels articles parus dans la presse. Essayez de cerner la culture et les valeurs de l’entreprise, sa situation économique, et idéalement le type de profils qu’elle recherche.

Si vous répondez à une offre soyez complet. Revenez sur les différents éléments contenues dans l’annonce. Démontrez que vous avez bien saisi quelles sont les missions, les responsabilités du poste, et ce qui vous attire.

Faites sentir à l’employeur que pour vous il ne s’agit pas d’une candidature parmi d’autres mais d’un choix réfléchi, que vous vous êtes préparé et que votre motivation pour décrocher le poste est totale.

 

4 – Partie sur le candidat et l’entreprise

Profitez de cette dernière partie pour souligner ce que vous et l’entreprise pouvez faire ensemble, ce que vous êtes en mesure de lui apporter si votre candidature aboutie. Cherchez les arguments susceptibles de donner envie à l’employeur de vous recevoir en entretien.

Il peut s’agir des qualités humaines que apporteriez à l’équipe, de votre désir d’évoluer au poste visé, de votre volonté de vous engager à long terme dans l’entreprise, ou bien encore de l’opportunité que le poste convoité signifie pour vous (emménagement dans une nouvelle ville par exemple).

Exemples :

Pour un apprenti cela peut passer par une explication des raisons ayant motivé le choix de l’apprentissage : désir d’entrer dans la vie active, de découvrir le monde de l’entreprise et d’acquérir une expérience professionnelle, tout en recevant une formation. Montrez que vous êtes motivé, sur de vous et déterminé à intégrer l’entreprise.

Lors de la réponse à une offre il peut s’agir de démontrer que l’on a pleinement conscience des avantages mais aussi des inconvénients du poste proposé (horaires de nuit, conditions de travail exigeantes par exemple). Entre deux candidats l’employeur préférera toujours celui qui a montré qu’il avait parfaitement cerné le poste et qu’il n’en reste pas moins totalement motivé.

L’une des astuces efficaces est de ne pas trop en dire tout en éveillant la curiosité du recruteur. Si vous avez appris une nouvelle méthode, avez été formé à une nouvelle technique, ou êtes au fait des dernières innovations dans votre secteur, faites le comprendre sans rentrer dans les détails.

 

5 – La conclusion : demande de rendez-vous

Avant de conclure votre lettre de motivation avec une formule de politesse n’oubliez pas de demander à être reçu par l’employeur en entretien. Précisez éventuellement vos disponibilités.

“C’est avec plaisir que je me tiendrai disponible pour un entretien”.

“Disponible dès maintenant, je me tiens à votre disposition pour toute information supplémentaire ou entretien ultérieur”.

“Je serai heureux que ma candidature ait su vous convaincre et me permette de vous rencontrer lors d’un entretien à votre convenance.

“En souhaitant vivement que ma candidature saura retenir votre attention, je me tiens disponible pour toute rencontre qui permettrait de vous exposer de vive voix mes motivations”.

 

Étape 4 : conseils rédactionnels

Conseil lettre de motivation - Conseils rédactionnels

Rien de plus facile sur Internet que de trouver des sites donnant accès à :

    • des “lettres de motivation type”,
    • des “modèles de lettre de motivation”,
    • ou autres “exemples de lettres de motivation” en quantité.

S’il peut parfois être utile de chercher une source d’inspiration, il faut bien garder à l’esprit que ces modèles souffrent de nombreux inconvénients : ils sont connus des recruteurs, impersonnels et génériques, et peuvent en plus contenir des fautes.

Les recopier est insuffisant. Les qualités indispensables à une bonne lettre de motivation ne peuvent être réunies qu’en prenant du temps pour la rédiger : elle doit être claire, concise, pertinente, percutante et adaptée à son destinataire.

La vrai difficulté et là, parvenir à vous renouveler et à trouver pour chaque lettre le ton juste, permettant d’aller droit au but en accrochant le recruteur.

 

Lettre de motivation pour une offre d’emploi

Lettre de motivation offre d'emploi

La structure présentée plus haut s’adapte parfaitement à ce genre de lettre. Vous devez en trois paragraphes (un sur vous, un sur l’entreprise, et un sur vous et l’entreprise), répondre à tous les éléments contenus dans l’annonce.

Réutilisez toutes les informations qui vous sont fournies :

    • sur l’entreprise,
    • sur le poste qui est offert,
    • sur le profil qui est attendu.

Démontrez que votre formation, votre expérience professionnelle, voir votre personnalité correspondent aux attentes. Développez vos arguments en essayant de reprendre les mots clés qui ont été employés.

Concernant les qualités attendues soyez pragmatique.

Certaines sont activement recherchées par l’employeur et sont indispensables. Il vous faut alors absolument en parler. Par exemple l’esprit d’équipe, l’aisance rédactionnelle, la capacité de négociation :

« Reconnu(e) pour vos aptitudes rédactionnelles, vous êtes doté(e) de bonne capacité relationnelle et d’écoute. Vous aimez le travail en équipe et vous êtes habitué(e) à évoluer dans un environnement multidisciplinaire.

« Doté(e) d’un sens aigu des responsabilités, vous démontrez des aptitudes de négociateur, faîtes preuve d’une grande rigueur, de bonnes capacités de synthèse, de rédaction et d’organisation.

D’autres sont moins importantes :

– Les annonces exigent souvent des qualités que n’importe quel recruteur est de toute façon en droit d’attendre (rigueur, qualités relationnelles, sens des responsabilités, etc.).

– D’autres qualités ne sont en revanche ni décisives ni éliminatoires. Il peut s’agir de la maîtrise d’une langue, de compétences administratives ou informatiques.

Ne mentez pas, si vous avez des points faibles évitez d’en parler mais faites en sorte de les compenser par un ou plusieurs de vos points forts.

 

Lettre de motivation pour une candidature spontanée

Lettre de motivation candidature spontanée

Dans ce genre d’hypothèses il peut être difficile de rédiger une lettre de motivation complète et qui démontre réellement votre intérêt d’obtenir le poste désiré. En l’absence d’annonce vous ne savez pas si l’entreprise recrute, vous ne disposez pas d’information sur le poste désiré ou sur les attentes du recruteur.

Cette démarche, pour réussir, doit surtout ne pas être menée de manière floue et déstructurée. Ne vous limitez pas à énoncer que vous êtes en recherche d’emploi.

Des éléments utiles et pertinents peuvent en général être récupérés facilement sur le net. Cherchez à mettre en avant votre connaissance de l’entreprise (son organisation, son implantation géographique, son développement…) et du secteur ou elle évolue.

Ce sont avant tout vos connaissances et votre envie de travailler avec cette société en particulier qui pourront attirer l’attention.

Adaptez la structure et la longueur de votre lettre de motivation aux éléments que vous aurez réussi à réunir. Faites en sorte de vous vendre au mieux, sans jamais trop en dire et sans parler uniquement de vous.

Si vous manquez d’éléments optez pour une lettre brève et percutante même si cela signifie la suppression d’un paragraphe, ou la combinaison de deux existants. Innovez en fonction des atouts qui peuvent vous permettre de retenir l’intérêt du recruteur.

 

Les principes à respecter pour créer une bonne lettre de motivation :

Rédiger une lettre de motivation - Principes à respecter

  • Faites ressortir votre personnalité, vendez-vous.

Il ne s’agit pas de suivre à la lettre le fameux conseil “contente toi d’être toi-même”. Pour beaucoup d’entre nous notre personnalité en dehors du cadre professionnel pourrait ne pas s’avérer être le meilleur argument.

En revanche, mettez en avant la personne que vous êtes au travail. Faites sentir au recruteur que vous êtes professionnel, réfléchi, créatif, pédagogue, que vous avez l’esprit d’équipe ou bien encore que vous êtes un bourreau de travail.

Soyez enthousiaste et passionné en ce qui concerne votre métier et votre secteur professionnel. Attention toutefois à ne pas trop en faire, gardez un ton professionnel.

  • N’exagérez pas, restez honnête.

Mentir peut paraître sans conséquence lorsqu’on est en pleine rédaction mais c’est oublier l’objectif poursuivi par la lettre de motivation : décrocher un entretien puis un emploi!

N’écrivez rien qui soit susceptible de vous mettre mal à l’aise et dans l’embarras lorsque vous serez face au recruteur. Soyez franc sans jamais être prétentieux ou vantard.

  • Soyez positif.

En vous lisant le recruteur doit être motivé à l’idée de vous rencontrer. Inutile de jouer la carte de la pitié, excluez toutes les formules négatives qui pourraient vous desservir.

  • Soyez clair et efficace.

Vouloir en faire trop et l’une des erreurs les plus répandues. Il ne s’agit pas d’en dire le plus possible mais au contraire de ne dire que ce qui est utile. Bannissez les phrases trop longues ou trop compliquées. Allez droit au but et faites toujours simple.

  • Soyez pertinent.

Tous les arguments utilisés doivent servir à vous mettre en valeur, à vous vendre aux yeux de l’employeur. Faites en sorte de coller au profil recherché, de présenter votre parcours de manière cohérente et de répondre point par point à l’annonce s’il y en a une.

Chaque fois que vous le pouvez, présentez des exemples concrets issus de votre parcours. Si vous êtes fiers d’une de vos expériences, d’un de vos diplômes, mais qu’il semble déplacé d’en parler dans la lettre de motivation vous pourrez toujours en parler lors de l’entretien.

  • Adaptez votre lettre à chaque destinataire.

Évitez les formulations vagues et génériques. Même si vous ne postulez qu’à des emplois dans le même domaine ne vous contentez pas de variations minimes entre vos lettres, surtout si vous répondez à des annonces. Vous pouvez toujours personnaliser la partie concernant l’entreprise et bien souvent celle concernant le poste qui est offert.

La personne qui vous lira doit immédiatement sentir qu’elle n’a pas affaire à une lettre qui a été copier-coller et dont seule l’adresse du destinataire a changée. Elle doit être convaincue que vous connaissez son domaine d’activité et que vous vous êtes renseigné sur son entreprise.

Cela peut passer notamment par l’usage d’un vocabulaire spécifique, quelques mots clés susceptibles de rassurer l’employeur, ou encore par l’ajout d’un élément d’actualité démontrant que vous vous tenez informés.

Soyez percutent, prouvez le plus rapidement possible que vous comprenez les enjeux du poste proposé, que vous êtes intéressés et compétents.

  • Faites preuve d’originalité (dans certains secteurs).

S’il est indispensable de personnaliser une lettre de motivation, il n’est en revanche pas toujours judicieux de faire preuve d’originalité pour faire sortir sa lettre du lot. Les recruteurs ne consacrant qu’un temps très court pour chaque lecture, il peut s’avérer périlleux de faire trop “différent”.

Tout dépend de l’interlocuteur, et en particulier du domaine auquel il appartient. Dans certains emplois faire preuve d’originalité sera vu comme la démonstration d’une compétence exigée pour le poste recherché. C’est par exemple souvent le cas dans les milieux artistiques par opposition au secteur juridique.

Il faut savoir ne pas trop en faire et rester pertinent. Une touche d’original peut s’avérer suffisante, avec par exemple le choix de la typographie. En cas d’hésitation faites sobre et concis.

  • Soyez poli.

Un ton courtois et poli est indispensable tout au long de la lettre de motivation. Cela passe en premier par les formules de politesse placées au début et à la fin. Cela passe également, dans le corps du texte, par l’utilisation du vouvoiement.

Pour autant ne tombez pas dans le travers opposé, ne soyez pas pompeux. N’alourdissez pas votre lettre par de multiples formules de politesse qui ne manqueront pas de lasser le recruteur.

  • Relisez-vous.

Une fois la rédaction de votre lettre de motivation achevée, relisez la et surtout faites la relire par vos proches. Mettez toutes les chances de votre côté.

 

Lettre de motivation manuscrite ou e-mail?

Lettre de motivation manuscrite ou pas ?

L’essentiel des candidatures se faisant désormais via internet cette question est de plus en plus anecdotique. Le site internet Jobfeed a ainsi collecté en 2014 4,2 millions d’offres d’emploi en France, parmi lesquelles seulement 11 356 exigeaient une lettre de motivation manuscrite, soit 0,27% du total.

Sauf exigence spécifique du recruteur il n’existe par conséquent aucune règle à suivre.

Si vous écrivez bien, et que vous pensez que cela peut vous permettre de vous démarquer de la masse des candidats, alors n’hésitez pas à recourir à une lettre de motivation manuscrite.

Si vous avez une écriture peu lisible et/ou de nombreuses lettres de candidatures à envoyer, alors préférez la version électronique.
Notez qu’un envoi sous cette forme peut faciliter la circulation du CV et de la lettre de motivation au sein de l’entreprise visée. Méfiez-vous toutefois du format de vos pièces jointes. Sur certains ordinateurs les fichiers Words pourraient ne pas être lus. Préférez des fichiers Pdf qui pourront être ouverts par toutes les machines. Si vous ne savez pas comment convertir votre fichier Word en Pdf cliquez ici.

 

Quelle taille de police et quelle typographie utiliser ?

Typographie lettre de motivation

Afin d’assurer une lecture agréable au recruteur chaque détail peut avoir son importance.

Une typographie fantaisiste et décalée, une police d’écriture minuscule, risquent de perturber ou gêner la lecture, sans rien apporter de positif à votre lettre.

Optez pour une taille de police vous permettant d’avoir environ 12 à 15 mots par ligne (souvent les tailles 11 ou 12). Elle n’affectera pas la lecture et permettra à votre texte d’occuper l’espace de manière optimale, en conservant une mise en page soignée et aérée.

Typographie Times new roman dans une lettre de motivation

Pour la typographie le Times New Roman constitue toujours le recours de très nombreuses lettres de motivation. Écriture passe-partout elle n’est toutefois d’aucune aide pour retenir l’attention du lecteur.

Une étude menée par Bloomberg Business auprès de professionnels de la typographie nous fournis quelques pistes alternatives pouvant servir à égayer quelque peu la lecture sans pour autant procurer un rendu trop original :

#1 Typographie Helvetica dans une lettre de motivation

La typographie Helvetica donne un aspect professionnel, léger et aéré, et plutôt esthétique. Si vous avez un doute, choisissez cette typographie efficace et passe-partout.

#2 Typographie Proxima nova dans une lettre de motivation

Proche d’Helvetica, cette typographie donne un aspect plus doux, grâce à plus d’arrondi. Bémol : elle est payante.

#3 Typographie Garamond dans une lettre de motivation

L’écriture Garamond est également un excellent choix, car elle donne un aspect professionnel, sérieux, et elle est très facile à lire. Un peu moins douce que les écritures précédentes, c’est une alternative de très bonne qualité, bien reçue par les recruteurs.

#4  Typographie Calibri dans une lettre de motivationet Typographie Arial dans une lettre de motivation

Très classiques, le Calibri et l’Arial sont aussi des écritures qui fonctionnent bien : passe partout, faciles à lire, l’une donne un aspect sérieux et l’autre plus souple. A vous de choisir celle qui correspond la mieux au poste que vous recherchez et à votre caractère. Si les typographies précédentes ne vous correspondent pas, ces deux dernières permettent de ne prendre aucun risque tout en évitant d’utiliser le Times New Roman.

 

Quand envoyer sa candidature ?

Lettre de motivation : quand envoyer sa candidature ?

Un bon timing peut faire toute la différence entre deux candidats.

Selon le type de poste recherché il peut être nécessaire de s’y prendre plusieurs mois à l’avance. On peut penser à tous les emplois saisonniers ou encore à tous les contrats en alternance.

Exemple : un apprenti débutant sa formation au mois de septembre à tout intérêt à commencer à chercher une entreprise dès le mois de janvier. S’y prendre tôt est une première preuve de sa motivation pour l’employeur.

Pour les envois par e-mail certains jours ou certaines heures de la journée sont à privilégier. L’objectif est de mettre toutes les chances de votre côté pour que la lettre soit ouverte et lue par le recruteur. Pour éviter à votre candidature de terminer parmi les mails non lus, ne l’envoyez pas durant les week-ends, les jours fériés ou en pleine nuit. Envoyez votre e-mail aux heures d’ouvertures de l’entreprise concernée.

 

Faut-il relancer l’entreprise en l’absence de réponse ?

Lettre motivation - Absence de réponse

Après l’envoi comptez à peu près deux semaines pour espérer recevoir une réponse.

Si vous restez sans nouvelle du recruteur passé ce délai une seule solution efficace : le contacter. Demandez quelle suite il entend donner à votre candidature.

Il est très important de ne pas hésiter à appeler. Il arrive très souvent que les lettres soient reçues mais ne soient pas lues. En prenant l’initiative de téléphoner vous vous assurez que votre lettre est bien arrivée, et vous montrez que vous êtes toujours intéressé et motivé.

 

Ce qu’il faut retenir pour réussir sa lettre de motivation

Faire une lettre de motivation : résumé.

Si vous ne deviez retenir que ça, voici quelques astuces et erreurs à éviter pour vous aider dans vos candidatures.

Les 10 astuces à connaître pour mettre toutes les chances de son côté

  • 1/ Votre lettre de motivation doit être brève, mais pas trop. Pas plus de 20 lignes pour tenir sur une page tout en étant aérée, et pas moins de d’une dizaine de lignes pour qu’elle puisse restée convaincante.
  • 2/ Évitez les phrases longues et les répétitions. Privilégiez des phrases égale ou inférieure à deux lignes et allant droit au but.
  • 3/ Préférez les verbes d’action. Faites des phrases simples, courtes et efficaces.
  • 4/ Assurez-vous que lettre de motivation et CV soient cohérents. Pensez par exemple à accorder les en-têtes, la typographie utilisée, et à éviter toute contradiction notamment dans vos coordonnées
  • 5/ Pensez aussi que lettre de motivation et CV doivent se compléter sans se répéter. Une information disponible dans le CV n’a d’intérêt à être reprise dans la lettre que si elle est développée et précisée.

Exemple : si le poste pour lequel vous postulez nécessite le permis, indiquez uniquement sur votre CV que vous le possédez.

  • 6/ Montrez au recruteur que vous avez cernés les besoin de l’entreprise. Il doit sentir que vous avez écrit votre lettre spécialement pour le poste. Pour le convaincre de vous convoquer en entretien mettez en avant vos qualités les plus susceptibles de répondre à ces besoins.
  • 7/ Illustrez vos compétences par des exemples concrets. Choisissez une ou deux expériences pertinentes que vous avez pu avoir et résumez les. Décrivez ce qu’elles vous ont permis d’apprendre, les problèmes que vous avez résolus, ou les outils qu’il a été nécessaire de mettre en œuvre.
  • 8/ Faites relire votre lettre de motivation : une fois la rédaction terminée, un ou plusieurs regards extérieurs vous permettront de repérer des fautes qui ont pu vous échapper. Ils peuvent aussi déboucher sur des remarques pertinentes susceptibles d’apporter des améliorations.
  • 9/ Signez votre lettre en bas de page si elle est envoyée par courrier (qu’elle soit manuscrite ou imprimée).
  • 10/ N’oubliez pas de joindre votre CV et tout document qui puissent s’avérer utile pour l’employeur. Par exemple des lettres de recommandation ou, si vous êtes en alternance, des plaquettes explicatives à destination des entreprises sur les avantages de ce type de contrat (elles sont souvent fournies par les centres de formation).

 

Les 6 erreurs à éviter dans une lettre de motivation

  • 1/ Écrire ses lettres à la chaîne. Ne rédigez pas toutes vos lettres selon un unique modèle standard. Adaptez chacun de vos courriers à l’entreprise destinataire. Cela signifie notamment que vous ne devez pas rédiger de la même manière une lettre pour une candidature spontanée et une pour une annonce.
  • 2/ Ne pas soigner la présentation. Concentrez-vous sur la mise en page. Le texte doit être aligné, aéré, propre, avec des marges régulières. Si vous devez imprimer votre lettre évitez les impressions de mauvaise qualité.
  • 3/ Exagérer ses qualités et son expérience. Soyez honnête. Inutile de créer un personnage qui ne vous ressemble pas ou d’inventer une compétence que vous ne maîtrisez pas. L’objectif n’est pas d’obtenir seulement l’entretien mais bien de parvenir à décrocher le poste.
  • 4/ Montrer ses faiblesses et déballer ses problèmes personnels. Soyez positifs. Si l’on parle de “lettre de motivation” c’est bien car c’est une opportunité donnée aux candidats de se mettre en valeur. Les sujets plus délicats (un licenciement, une longue période de chômage) pourront être évoqués plus sereinement lors de l’entretien d’embauche.
  • 5/ Ne pas vérifier ses sources. Lorsque vous utilisez des informations sur l’entreprise ou son domaine d’activité, assurez-vous de leur fiabilité. Une approximation ou une imprécision peuvent s’avérer contre-productive.
  • 6/ Être maladroit dans l’envoi de sa candidature. N’oubliez pas de joindre votre CV et de vous assurer que l’adresse d’envoi est la bonne. S’il s’agit d’un e-mail,  attention à ne pas l’envoyez à la mauvaise entreprise ou à plusieurs destinataires à la fois.

Conclusion

Vous disposez de toutes les clés pour réussir votre lettre de motivation ! Rien d’insurmontable quand on dispose d’une structure de départ et d’une bonne méthodologie. Prenez votre temps, suivez les étapes et respectez les grands principes de rédaction. Enfin n’oubliez pas de penser votre candidature comme une stratégie d’ensemble incluant le CV, soyez cohérent!

Vous pouvez à présent rédiger une lettre de motivation adaptée et percutante qui vous permette de faire toute la différence dans vos recherches.
Avez-vous d’autres questions auxquelles nous pourrions répondre ? N’hésitez pas !

2 COMMENTAIRES

  1. merci beaucoup pour toutes ces informations, elles étaient très pertinentes et vont me permettre de faire de bonnes lettres de motivations, et qui sait par la suite, posséder un contrat d’alternance avec l’entreprise que je souhaiterais intégré.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here